Syrie: Echec d'une infiltration de «terroristes»
Actualisé

SyrieEchec d'une infiltration de «terroristes»

La Syrie a fait échouer lundi soir une infiltration de «terroristes» dans la province d'Idleb (nord-ouest) depuis la Turquie voisine.

«Les gardes-frontières ont déjoué la nuit dernière une tentative d'infiltration de groupes terroristes armés à Aïn Bayda à Idleb, en provenance de la Turquie», a précisé Sana.

«Les gardes-frontières ont eu des accrochages avec un groupe terroriste composé de 35 hommes armés et les ont empêchés de pénétrer en territoire syrien, blessant un certain nombre d'entre eux, alors que les autres ont fui en direction de la Turquie», a indiqué l'agence.

«Les gardes-frontières syriens, qui n'ont pas été blessés et n'ont pas subi de perte, sont toujours en état d'alerte face à tous ceux qui s'avisent de nuire à la sécurité de la Syrie et des citoyens syriens», poursuit Sana.

L'agence a indiqué par ailleurs que des «bruits de voitures (provenant) du côté turc» ont été entendus ajoutant que ces véhicules «ont transporté les membres blessés du groupe terroriste armé». (afp)

L'ambassadeur américain de retour à Damas «ce soir»

L'ambassadeur américain Robert Ford retournera «ce soir» à Damas, qu'il avait quitté fin octobre en raison de «menaces crédibles pour sa sécurité», a annoncé mardi un responsable américain.

«L'ambassadeur Robert Ford a terminé ses consultations à Washington et retourne à Damas ce soir», a-t-il précisé, alors que la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton est arrivée à Genève où elle doit rencontrer des dissidents syriens dans la soirée.

M. Ford avait brusquement quitté le pays fin octobre en raison de «menaces crédibles pour sa sécurité personnelle». Plusieurs pays arabes et européens ont depuis rappelé leurs ambassadeurs pour consultation.

L'ambassadeur de France en Syrie, Eric Chevallier, est lui de retour à Damas, après avoir été rappelé en consultations à la mi-novembre après des violences ayant pris pour cibles les intérêts français dans ce pays, a-t-on appris mardi de sources proches du dossier.

Ton opinion