Actualisé 07.10.2010 à 10:04

Bataille juridiqueEchec de la conciliation entre UBS et Swatch

Malgré une tentative de conciliation, Swatch Group et UBS n'ont pas trouvé de terrain d'entente sur les importants montants que la banque aurait fait perdre au groupe horloger.

Nick Hayek, PDG de Swatch Group.

Nick Hayek, PDG de Swatch Group.

Le numéro un mondial de l'horlogerie dit avoir subi de lourdes pertes sur des placements à revenus garantis.

Des discussions devant le juge de paix à Zurich ont pris fin mercredi sans succès, a indiqué jeudi Swatch, confirmant une information du «Tages-Anzeiger». En septembre dernier, le patron du groupe biennois, Nick Hayek, expliquait avoir porté plainte car l'UBS n'avait «entrepris aucun effort pour résoudre le problème». La banque ne souhaite, elle, pas s'exprimer sur la procédure en cours.

Swatch Group refuse d'indiquer le montant des pertes mais selon la presse alémanique, le groupe aurait perdu environ 30 millions de francs.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!