Actualisé 15.05.2011 à 14:53

Votations communales NE

Echec de la fusion de trois communes

La commune de Pontareuse n'a pas pu voir le jour dimanche dans le canton de Neuchâtel.

La fusion des trois communes de Boudry, Cortaillod et Bevaix a capoté dimanche dans les urnes. Deux des promises ont clairement dit «non».

Seule Boudry a voté en faveur de la fusion par 1011 voix contre 549, soit 64,8% de suffrages favorables. Cortaillod a refusé la fusion par 970 voix contre 859, soit 53% de suffrages défavorables. Bevaix a dit «non» à 58,8%, par 1111 voix contre 776.

Participation élevée

La participation s'est élevée à 42% à Boudry, 52,9% à Cortaillod et 63% à Bevaix. Les trois communes devaient se prononcer en faveur de la fusion pour que celle-ci puisse entrer en vigueur.

Sur la base des suffrages exprimés, la fusion aurait pu passer la rampe de justesse: 2646 citoyens en tout ont voté «oui» dans les trois communes et 2630 «non». Si la fusion avait été acceptée, Pontareuse serait devenue la 3e plus grande commune du canton.

Autorités favorables

Exception faite de Bevaix, l'opposition au projet de fusion a été diffuse et concernait le taux d'imposition ou la perte d'autonomie communale. Les autorités et les partis étaient largement favorables. En février dernier, les trois législatifs s'étaient prononcés à la quasi unanimité en faveur de la convention de fusion.

Cette dernière fixait le nom de la commune, ses armoiries, la composition des autorités communales, le coefficient d'impôt, les règles de transfert et les mesures transitoires. Le choix du nom de la future commune avait fait l'objet d'un soin particulier.

Au début de l'été dernier, un concours a été lancé auprès de la population. Un commission était constituée pour examiner les 120 propositions engrangées. Quatre sortaient du lot, dont Pontareuse qui signifie littéralement pont sur l'Areuse. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!