Actualisé 18.12.2013 à 07:20

On a testé

Eclairage multicolore sous contrôle au salon

La famille des ampoules LED commandées à distance par l'application Hue de Philips s'est agrandie avec des nouveaux éléments capables d'apporter des ambiances très variées.

de
Laurent Favre

Philips entend s'imposer dans le salon comme le maître de l'éclairage coloré et personnalisé. La firme occupait déjà l'espace avec l'éclairage d'ambiance Ambilight qui agrémente le confort de visionnement de ses téléviseurs passés désormais en mains de TP Vision. La société néerlandaise avait enchaîné avec des ampoules LED branchées aux réseaux Wi-fi domestiques et qui se commandent via l'application Hue installée sur un terminal mobile. Philips vient ainsi de leur ajouter des nouveaux amis: les luminaires LED LivingColors Bloom, aux allures d'une fleur dans un pot, et les LED LightStrips, une forme de très long ruban lumineux, ont ainsi rejoint la famille des «friends of hue», «les amis de la teinte» en français.

L'app aux commandes

L'objectif est toujours le même: choisir l'ambiance de son salon via des couleurs que l'on règle depuis une application, confortablement installé dans son salon. L'application, encore relativement basique, permet de choisir différentes ambiances et de les enregistrer pour des utilisations ultérieures. Elle est disponible sous Android et iOS.

Le LivingColors Bloom s'appuie sur sept LED intégrées avec une gamme de couleurs comprenant jusqu'à 16 millions de nuances. Quant aux LED LightStrips, elles s'étalent sur un ruban de deux mètres de long avec une surface autocollante. Elles agissent comme complément à d'autres éclairages et affichent également jusqu'à 16 millions de couleurs de lumière. Les deux luminaires viennent se greffer sur un «pont de raccordement» («bridge») Hue. Celui-ci sert de passerelle entre les différentes ampoules et l'application mobile Hue, le dispositif étant capable de gérer jusqu'à 50 ampoules simultanément.

Plateforme Hue

Philips a ouvert sa plateforme Hue aux développeurs indépendants en en faisant le centre d'un écosystème. On trouve ainsi déjà quelques applications, permettant par exemple d'utiliser les luminaires comme réveil ou pour signaler l'arrivée d'un message Facebook par un clignotement.

A noter que les possesseurs d'un écran TV Philips TP Vision doté de la technologie d'éclairage associé Ambilight voient regrouper la gestion des couleurs sous la même application Ambilight+hue.

LivingColors Bloom «friends of hue» est proposé comme Starter-Set avec deux luminaires LED et un pont pour un prix indicatif recommandé de 209.95 fr.

Le LED-LightStrip est vendu à un prix indicatif de 229.95 fr.

On a aimé

La simplicité d'utilisation. Tout est branché et fonctionnel en moins de 5 minutes. La marche à suivre dictée par l'application Hue est pertinente.

On a moins aimé

Les cordons électriques. Si les luminaires sont bien activés via un réseau sans fil, ils sont néanmoins toujours dépendants du réseau électrique et donc d'une prise. Cela peut compliquer leur positionnement dans une pièce, voire gâcher l'esthétique quand on n'arrive pas à cacher la prise entièrement. Cela fait des amis Hue un peu moins agréables que les ampoules Hue qui, elles, peuvent souvent profiter d'endroits déjà prévus à leur attention avec des prises plus discrètes.

Conclusion

Gadget ou pas gadget les amis de Hue? Si on n'a pas d'idée précise avant d'acheter un «ami de hue», on répond par la première option. Les joies de l'effet de nouveauté risquent de bien vite passer. Par contre, si on sait exactement ce que l'on va faire, le dispositif répondra aux attentes.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!