Actualisé 22.01.2014 à 16:21

TessinEcole infestée de poux depuis plus d'un an

La direction de l'établissement scolaire de Maglio di Colla dit faire tout son possible pour éradiquer les parasites. Agacée par quinze mois de vain combat, une mère a interdit à son enfant de se rendre en classe tant que le problème ne sera pas réglé.

de
ofu

«Ça ne peut plus continuer comme ça!» Les parents d'élèves de l'école de Maglio di Colla, sur la commune de Lugano, en ont marre. Depuis septembre 2012, deux classes primaires sont infestées de poux. «En principe, ce genre de situation se normalise après deux mois», indique le directeur de l'établissement, Marco Maccagni. Il ne s'explique donc pas pourquoi l'invasion perdure. «La direction a fait tout son possible et a suivi à la lettre les recommandations du médecin cantonal. Nous avons informé tous les parents et nous nous sommes occupés des enfants concernés», assure-t-il.

Mais les parasites ne sont désormais plus le seul problème de cette école tessinoise. Plusieurs parents ont contacté la direction pour faire part de leur mécontentement. «L'école n'en fait pas assez. Les élèves qui ont des poux devraient être exclus des cours, mais rien ne se passe», s'énerve une mère, citée par nos confrères de «20 minuti». Une autre a pris une mesure radicale: elle a interdit à son enfant de se rendre en classe tant que le problème ne sera pas été réglé.

Pour la direction, interdire de cours des élèves n'est pas la solution. «Ça va à l'encontre de ce que nous conseille le médecin cantonal!» Marco Maccagni pense que le problème vient des parents, qui ne se responsabilisent pas suffisamment. Une petite lueur d'espoir pointe néanmoins: lors du dernier contrôle, le nombre de bambins porteurs de poux avait sensiblement diminué. «J'espère que c'est un bon signe», commente Marco Maccagni.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!