France: Ecole maternelle saccagée par des vandales en herbe
Actualisé

FranceEcole maternelle saccagée par des vandales en herbe

Ils sont âgés de 5 à 13 ans et auraient cédé à l'effet de groupe. Lundi, les auditions d'une vingtaine de gamins ont commencé, après leurs actes destructeurs.

Etagères renversées, vitre brisée, peinture étalée sur les murs... Des vandales en culottes courtes se sont introduits dans une école maternelle de Melun, samedi, et ont saccagé plusieurs salles de classe.

La mairie de cette commune de la région parisienne a déposé plainte lundi, après le saccage de son établissement. Pas moins de vingt-deux enfants, âgés de 5 à 13 ans, ont été arrêtés quasi en flagrant délit. Prévenue par un riverain, la police a pincé les jeunes vandales alors qu'ils «sortaient de l'établissement» ou «étaient encore à l'intérieur», a indiqué une source policière.

Les auditions des auteurs des dégâts ont commencé lundi. Toujours selon une source policière, c'est «l'effet de groupe» qui aurait amené les enfants à saccager l'école.

De son côté la mairie a indiqué avoir déposé plainte lundi. D'abord contre X puis, lorsque les auditions de la police seront terminées, la démarche sera faite de manière nominative.

Certains de ces enfants résident dans un quartier considéré comme sensible. Etant tous mineurs, ils encourent des mesures éducatives, dont le parquet n'a pas précisé la nature, ajoutant que «les parents sont responsables civilement de leurs enfants et doivent réparer les dégâts».

(afp)

Ton opinion