Actualisé 12.03.2007 à 22:30

Economie et écologie se marient

PALEXPO – Le Salon de l'auto cache des inventions inattendues. Le stand technologie A9 de la Halle 7 le prouve.

Qui n'a jamais désiré consommer moins d'essence, prolonger la vie de son moteur et faire un geste pour l'environnement? Avec la technologie A9, il est possible de combiner ces envies tout en gardant le plaisir de conduite intacte. La technologie A9 est une résine douce. Incorporée à l'huile de moteur en miscibilité et non en solubilité (ce n'est donc pas un additif), cette substance forme sur toute pièce métallique chaude un film visqueux d'un micron d'épaisseur. D'une extrême résistance, ce film minimise les frottements et améliore les performances de l'automobile. Des gains importants peuvent alors être observés sur le comportement des mécaniques, notamment dans trois domaines: d'abord, la consommation d'énergie (carburant, lubrifiant et friction mécanique). Puis sur la quantité d'émissions polluantes. Enfin, sur l'usure et l'entretien du moteur. Cette innovation est arrivée sur le marché voilà quelques années, mais les inventeurs de ce produit se sont confrontés aux lobbies en place. «Nous avons vite compris que notre découverte incommodait les grosses firmes d'huiliers», affirme Renan Biro, co-inventeur et PDG de la société qui commercialise l'A9. Cette technologie brevetée pourrait, en effet, se substituer à toutes les huiles utilisées actuellement. Une voiture de démonstration fonctionne d'ailleurs qu'avec la résine... sans huile.

Shahïn Ammane

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!