Actualisé 22.08.2018 à 06:02

Morges (VD)

Ecrivains laissés en rade par Le livre sur les quais

Le festival littéraire morgien aura lieu du 31 août au 2 septembre. L'Association vaudoise des écrivains regrette que nombre de ses membres n'aient pas été invités et dénonce des critères de sélection opaques.

de
apn
L'auteur Sophie Audouin-Mamikonian parle avec des visiteurs, lors de la 7e edition Le Livre sur les quais, le samedi 2 septembre 2016 à Morges.

L'auteur Sophie Audouin-Mamikonian parle avec des visiteurs, lors de la 7e edition Le Livre sur les quais, le samedi 2 septembre 2016 à Morges.

Keystone/Salvatore di Nolfi

«Cette année, les auteurs romands invités à dédicacer leurs livres ont été sélectionnés selon des critères opaques et leur nombre a été fortement restreint.» A une semaine de la manifestation littéraire Le livre sur les quais, l'association vaudoise des écrivains (Ave) a communiqué mardi sa préoccupation par rapport au virage pris par l'événement qui se déroule chaque année à Morges.

De vitrine pour auteurs à tribune pour people?

«Cette importante manifestation qui draine des dizaines de milliers de lecteurs était par le passé une riche et joyeuse vitrine pour la rentrée littéraire suisse romande», estime Sabine Dormond, la présidente de l'Ave. Pour elle, la part grandissante accordée à des célébrités de la télévision ou de la classe politique se fait au détriment des auteurs romands. «Nous regrettons d'autant plus cette évolution que Le livre sur les quais est soutenu par les pouvoirs publics locaux, cantonaux et fédéraux, dont l'une des missions affichées consiste à soutenir l'art et la culture en Suisse», fait encore remarquer l'Ave.

Contactée par 20 minutes, Sylvie Berti Rossi, la directrice de l'association Le livre sur les quais, rejette les critiques émises par l'Ave. «Le comité de programmation a divers critères pour sélectionner les invités: la parution d'un livre récent, la publication chez un éditeur, avec un accent sur la rentrée littéraire», indique-t-elle. Les organisateurs assument leur choix d'associer stars, écrivains confirmés, jeunes auteurs et d'autres qui en sont à leurs premiers romans. «Nous voulons favoriser la découverte de nouveaux talents et construire une programmation riche et variée», poursuit Sylvie Berti Rossi. Elle relève que pour l'édition 2018, «plus d'un tiers des invités viennent pour la première fois».

Nombre limité à 280 écrivains

Si elle comprend que certains auteurs recalés puissent se sentir frustrés, la directrice affirme que le nombre d'écrivains suisses invités est en hausse. «Même si nous refusons chaque année beaucoup de demandes car le nombre de participants est limité à 280, nous avons toujours privilégié une représentativité importante des auteurs romands. Cette année, ils sont entre 10 et 15 % de plus que l'année dernière», a conclu la présidente de l'association Le livre sur les quais.

Entre 35 et 40'000 visiteurs sont attendus à Morges (VD) lors de cette édition 2018 prévue du 31 août au 2 septembre. La manifestation littéraire a décidé de renouer avec sa tradition de gratuité. Mais les grands débats, les croisières et le cinéma seront payants.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!