Suisse: Effectifs de l'armée pas menacés par les civilistes
Actualisé

SuisseEffectifs de l'armée pas menacés par les civilistes

A l'instar du Conseil fédéral, la commission de la politique de sécurité du Conseil des Etats ne juge pas nécessaire de prendre de nouvelles mesures pour réduire le nombre de civilistes.

par
mst

«Le service civil ne compromet ni les effectifs militaires actuels, ni ceux prévus pour le développement de l'armée», indiquent vendredi les services du Parlement. La commission propose donc à l'unanimité d'enterrer une initiative parlementaire du conseiller national Edi Engelberger (PLR/NW) datant de 2010. Elle exigeait que la possibilité de déposer une demande de service civil au moment du recrutement soit limitée.

La commission rejette également à l'unanimité une motion de Corina Eichenberger (PLR/AG) qui demandait que le service civil soit 1,8 plus long (contre 1,5 actuellement) que le service militaire.

Dans son troisième rapport publié fin juin sur la question, le Conseil fédéral estime qu'il n'y a pas d'hémorragie des effectifs militaires comme le craignent de nombreux parlementaires de droite. En 2012 et 2013, les admissions au service civil se chiffraient à 5139 et 5423. (mst/ats)

Ton opinion