Camp fédéral: Effervescence et finitions avant l’arrivée de 30’000 scouts en Valais

Publié

Camp fédéralEffervescence et finitions avant l’arrivée de 30’000 scouts en Valais

Les responsables s’affairent dans la vallée de Conches, qui abrite une construction éphémère d’une ampleur inégalée.

par
Pauline Rumpf
Le terrain du camp fait plusieurs kilomètres de long, qui seront parcourus à pied ou à vélo par les participants.

Le terrain du camp fait plusieurs kilomètres de long, qui seront parcourus à pied ou à vélo par les participants.

TBO/Mova

Des années après avoir commencé la conception du plus grand camp scout de l’histoire suisse, les responsables comptent les heures avant l’arrivée, enfin, d’une horde de jeunes venus des quatre coins du pays. Samedi, ce sont 30’000 scouts dès 7 ans qui débarqueront de toute la Suisse à bord de 80 trains spéciaux et plus d’une centaine de bus, qui s’ajouteront au réseau régulier pour absorber ces «1200 scouts par heure» (contre 260 passagers en temps normal).

Quelques jours encore, donc, pour finir de préparer le terrain. Une grande scène et une tour ont poussé au cœur du «Mova», étendu sur plusieurs kilomètres le long de la vallée de Conches. Les tentes pullulent pour accueillir quelque 600 bénévoles qui s’affairent déjà, certains depuis près de deux semaines. «Beaucoup de gens ont bossé ensemble pendant le Covid, mais se rencontrent seulement maintenant en vrai, et ça fait plaisir», se réjouit Saïmiri (ndlr: son totem), responsable de la communication.

Multilinguisme approximatif

«L’ambiance est très chouette, c’est super de voir arriver des gens de partout, chacun fait des efforts pour parler la langue de l’autre», raconte Pélican, qui s’est attelé à la construction d’un espace de jeux. Ce qui ne marche pas toujours parfaitement: «J’ai demandé à un Suisse-Allemand où était le point d’eau, il m’a répondu «16h30», rigole Styan. Mais ça ira mieux après quelques jours! Pour l’instant on repère les autres Romands. Et il y a toujours du monde prêt à aider.»

«Il ne reste que quelques jours, maintenant on est dans l’anticipation, on se réjouit que ça commence enfin!» poursuit Pélican. Le Vaudois raconte qu’il peaufine actuellement le terrain de pétanque attenant au bateau pirate qu’il a aidé à bâtir. «ça avance super vite, le gros œuvre est prêt, les cuisines des bénévoles tournent déjà à plein régime. Maintenant, il ne manque plus que la vie», conclut Saïmiri.

Du gaz pour remplacer le feu de bois

La logistique, pensée largement à l’avance, a connu un retournement de dernière minute avec l’interdiction de feu décrétée dans le canton. Des bombonnes de gaz sont venues par camion alimenter les cuisinières d’appoint qui remplacent les feux de camp dans la mesure du possible. «Mais cela fait partie de la planification d’urgence depuis des années, les réservations ont heureusement été faites avant les récents développements», ironise Saïmiri. Le camp a cependant reçu une dérogation spéciale pour certains feux, grâce notamment à sa brigade de sapeurs-pompiers présents durant toute sa durée. On y trouve aussi un poste de police éphémère et un mini-hôpital équipé d’ambulances.

Le «Mova» en chiffres

  • 30’000 scouts de 800 groupes à travers la Suisse

  • Création éphémère de la 2e ville du Valais après Sion, du 23 juillet au 6 août

  • Un camp fédéral tous les 14 ans

  • 18% de Romands

  • Un budget de 25 millions de francs (dont 7 millions en subventions via Jeunesse+Sport)

  • 165 hectares de terrain sur un ancien aérodrome

  • 300 astreints à la protection civile en soutien

  • 200 tonnes de matériel fourni par l’armée (tentes, couvertures, casseroles, ballons…)

  • 450 fr. d’inscription pour deux semaines, 280 fr. pour une semaine (pour les plus petits et les «Scouts Malgré Tout», pour les jeunes avec un handicap)

  • 3 webcams, dont une au centre du camp et une qui propose une vue aérienne depuis les montagnes

Ne ratez plus aucune info

Pour rester informé(e) sur vos thématiques préférées et ne rien manquer de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jour, directement dans votre boîte mail, l’essentiel des infos de la journée.

Ton opinion

17 commentaires