LNA: Ehlers: «Avec ce calendrier, c'était dur de faire mieux»
Actualisé

LNAEhlers: «Avec ce calendrier, c'était dur de faire mieux»

Au terme d'un week-end à trois points, le coach du LHC est revenu sur les performances de ses hommes.

par
Grégory Beaud
Le bilan comptable du week-end satisfait Heinz Ehlers.

Le bilan comptable du week-end satisfait Heinz Ehlers.

Les deux dernières semaines ont été rudes pour les pen­sionnaires de Malley. Avec un programme démentiel, le club vaudois a été sollicité de toutes parts. Malgré tout, Heinz Ehlers a de quoi tirer du positif de la victoire à domicile face à Berne (4-1) et du revers à Zurich (2-0).

- Heinz Ehlers, on imagine que les résultats du week-end vous conviennent...

- Tout à fait. Avec ce calendrier (ndlr: 4 matches en 5 jours), c'était difficile de faire mieux. Même si nous nous inclinons samedi face à Zurich, il est important de mettre en avant l'effort de mes joueurs.

- Vendredi, face à Berne, a-t-on assisté au réveil des Suisses?

- Je ne parlerais pas de réveil, mais de retour de la confiance. Je pense notamment aux 2 buts inscrits par Alain Miéville. Cela me fait plaisir et ­j'espère qu'il pourra continuer sur cette bonne lancée.

- Des nouvelles de Déruns, sonné par Künzle à Zurich?

- Il souffre d'une commotion cérébrale. La durée de son absence n'est pas encore connue. C'est un mystère que les arbitres n'aient rien sanctionné. Le Zurichois le charge clairement à la tête. Une pénalité ­aurait pu changer le match.

- Vous avez quelques jours de récupération devant vous avant un nouveau week-end compliqué. Comment l'abordez-vous?

- Nous affrontons Fribourg à domicile, avant de nous rendre à Rapperswil. Je ne me focalise que sur le 1er match. Gottéron réalise un début de saison au-dessous de ses attentes, mais c'est une équipe qui possède des joueurs de qualité. Il sera important d'avoir bien rechargé nos batteries, car en fin de match contre Zurich, on voyait que tout le monde était à bout de forces.

Ton opinion