Actualisé 08.05.2008 à 20:43

Ehud Olmert soupçonné de corruption

Cible d'une enquête pour corruption, le Premier ministre israélien Ehoud Olmert a assuré jeudi soir n'avoir jamais reçu de contributions de campagnes illégales.

Le chef du gouvernement a assuré qu'il démissionnerait s'il devait être inculpé.

«Je n'ai jamais reçu de pots de vin, jamais pris un centime pour moi», a-t-il assuré dans une déclaration radiotélévisée en direct depuis sa résidence officielle. Il a expliqué qu'un avocat gérait ses finances et que tout était légal. Mais «si je suis inculpé, je démissionnerai de mon poste», a-t-il promis.

La justice israélienne venait de lever une partie des restrictions interdisant de divulguer les détails de l'enquête le visant. Ehoud Olmert est soupçonné d'avoir accepté plusieurs centaines de milliers de dollars de contributions illégales d'un citoyen américain Moshe Talansky, alors qu'il était maire de Jérusalem. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!