New York: «El Chapo a essayé de me tuer quatre fois»
Actualisé

New York«El Chapo a essayé de me tuer quatre fois»

Un témoin au procès du narcotrafiquant El Chapo a raconté comment ce dernier a tenté de le faire taire en prison.

«Lorsque je luttais contre mon extradition, je n'ai jamais mentionné Monsieur Guzman, je ne l'ai jamais volé, jamais trahi (...) et tout ce que j'ai reçu de lui, c'est quatre attaques contre ma personne», a assuré un ex-employé de Joaquin Guzman alias El Chapo, devenu un témoin-clé contre le narcotrafiquant mexicain dans son procès à New York. Il a finalement été extradé en 2001.

Cet ex-ami d'El Chapo travaillait comme gérant des affaires. Il a ajouté n'avoir pas voulu témoigner contre celui qui dirigea 25 ans durant le puissant cartel de Sinaloa, de peur d'être à nouveau menacé. Il a indiqué être désormais protégé par le programme de protection des témoins du gouvernement américain. Mais cela ne l'empêche pas de s'inquiéter.

Coups de couteau et grenades

«Je ne peux pas dormir», a-t-il dit. Il a expliqué qu'El Chapo avait essayé de le tuer à trois reprises, à coups de couteau, alors qu'il était détenu dans une prison de Mexico, après qu'il a témoigné pour les autorités américaines dans un autre procès. Les premières fois, il a été frappé aux poumons, au pancréas et aux intestins. La troisième fois, il a pris six coups au visage.

Les savoirs inutiles: El Chapo

Quelques notions scientifico-historiques pour briller en société. Aujourd'hui, le narcotrafiquant Joaquin «El Chapo» Guzman.

La quatrième fois, il était dans une autre prison, à l'isolement. La nuit prévue pour son assassinat, il a entendu des musiciens chanter en boucle une des chansons préférées d'El Chapo, sur le fait qu'il faut vivre intensément, car après la mort il ne reste qu'«un peu de terre». Deux heures après, un tueur essayait de pénétrer dans sa cellule, et y lançait deux grenades. Mais le témoin a réussi à se cacher et à en réchapper.

Le video de l'assaut contre «El Chapo»

Après son extradition, il a plaidé coupable et commencé à coopérer avec le gouvernement américain, en échange d'une nouvelle identité et dans l'espoir que les autorités américaines réduiront sa peine initialement fixée à 18 ans de réclusion.

Le moment de l'évasion de El Chapo

Le procès d'El Chapo se déroule depuis début novembre sous haute surveillance à Brooklyn. Le chef de cartel, qui s'était échappé à deux reprises des prisons mexicaines, risque la perpétuité en cas de condamnation. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion