Vaud: Élections communales: la vague verte se confirme
Publié

VaudÉlections communales: la vague verte se confirme

Sur l’ensemble du canton, le nombre de sièges en mains des Verts dans les municipalités a plus que doublé. À Lausanne, c’est le statu quo.

par
Xavier Fernandez
Le deuxième tour des élections communales vaudoises a eu  lieu dimanche.

Le deuxième tour des élections communales vaudoises a eu lieu dimanche.

Getty Images

Nouvelle journée d’élections, même constat. Dimanche, à l’occasion du second tour des communales vaudoises, les Verts ont confirmé avoir le vent en poupe. Le parti écologiste a plus que doublé sa représentation au sein des Exécutifs, en passant de 13 sièges à 28. Ils entrent ainsi pour la première fois dans les municipalités d’Avenches, Bourg-en-Lavaux, Bussigny, Chavannes-près-Renens, Chavornay, Grandson, La Tour-de-Peilz et Villeneuve.

Également à la fête, le PS se targue d’avoir placé 63 de ses membres dans 37 municipalités. En particulier, dans les grandes villes. «Lausanne, Yverdon-les-Bains, Montreux, Nyon, Renens, et Vevey basculent ou confirment leur place à gauche», se réjouissent les socialistes dans un communiqué. Tout n’est pas noir cependant pour les partis de droite. Ils seront désormais majoritaires à Morges notamment. Avec 9 candidats élus ce dimanche, le parti Vert’libéral est lui aussi très satisfait

Dans le détail, c’est le statu quo à Lausanne. La capitale vaudoise sera toujours dirigée par trois socialistes, deux Verts, un POP et un PLR. D’ailleurs, les sortants Grégoire Junod, Florence Germond, Natacha Litzistorf, David Payot et Pierre-Antoine Hildbrand sont réélus. Quant aux deux nouveaux municipaux, il s’agit de: Émilie Moeschler et Xavier Company. Le PLR, qui espérait décrocher un deuxième siège, se dit déçu et regrette également le faible taux de participation des Lausannois (27,45%).

Les Veveysans tournent la page

À Vevey, les citoyens souhaitaient du changement après une législature particulièrement compliquée. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils n’ont pas fait les choses à moitié. Le seul élu de 2016 encore en course à ce stade, Michel Agnant, n’a recueilli que 8% des voix. Les sept sièges seront occupés par: deux Verts (Antoine Dormond et Alexandra Melchior), la socialiste Laurie Willommet, deux élus de Décroissance-Alternatives (Yvan Luccarini et Gabriela Kämpf), le Vert’libéral Vincent Imhof et Pascal Molliat de Vevey Libre.

À Montreux, le socialiste Olivier Gfeller, élu au 1er tour, sera rejoint par: Irina Gote (PS), Caleb Walther (Les Verts), Jacqueline Pellet (PS), Florian Chiaradia (Les Verts), Jean-Baptiste Piemontesi (PLR), et Sandra Genier (PLR). À Yverdon, le virage à gauche au détriment du PLR est confirmé. Les socialistes Pierre Dessemontet et Brenda Tuosto, ainsi que la Verte Carmen Tanner avaient déjà été élus au 1er tour. Dimanche, le Vert Benoist Guillard est arrivé en tête. Les autres élus sont: le PLR Christian Weiler, Jean-Claude Ruchet (PS) et le syndic sortant Jean-Daniel Carrard (PLR).

Ton opinion

159 commentaires