Guerre en Libye: «Elections dans les 3 mois», selon le fils Kadhafi
Actualisé

Guerre en Libye«Elections dans les 3 mois», selon le fils Kadhafi

Le fils du dirigeant libyen, Seif al-Islam a proposé d'organiser des élection sous l'œil d'observateurs internationaux dans les mois qui viennent.

Le clan Kadhafi est prêt à accepter des élections «dans les trois mois» en Libye sous la supervision d'observateurs internationaux.

C'est ce qu'a affirmé Seif al-Islam, fils de Mouammar Kadhafi, dans un entretien au quotidien italien «Corriere della Sera» publiée jeudi.

Selon le fils du dirigeant libyen qui a été présenté comme un successeur possible à son père âgé de 68 ans, «des élections pourraient se tenir dans les trois mois. Au maximum d'ici la fin de l'année. Et la garantie de leur transparence pourrait être la présence d'observateurs internationaux».

«Nous ne nous formalisons pas sur lesquels (observateurs). Nous acceptons l'Union européenne, l'Union africaine, les Nations Unies, même l'OTAN, l'important étant que le scrutin soit propre, qu'il n'y ait pas de soupçons d'embrouilles», a ajouté Seif al-Islam, que le journal italien a interviewé mardi à l'hôtel Radisson Blu à Tripoli, alors que la personnalité annoncée pour l'interview était le ministre des Affaires étrangères Abdelati al-Obeïdi.

Seif al-Islam ajoute qu'»un mécanisme devra être mis en place» pour garantir l'intégrité des chefs de l'opposition pour ce scrutin.

La rébellion a encore remporté de nouveaux succès mercredi dans l'ouest de la Libye en prenant le contrôle de localités sur la route de Tripoli, au moment où les raids de l'OTAN se poursuivent et où le régime paraît sérieusement affaibli.

(ats)

Ton opinion