Actualisé 15.02.2019 à 12:55

SuisseElectricité: femmes plus économes que les hommes

Une étude a compilé le bilan écologique de près de 3400 répondants de toutes les régions linguistiques de la Suisse.

Les hommes utilisent davantage d'électricité que les femmes.

Les hommes utilisent davantage d'électricité que les femmes.

Keystone

Les femmes utilisent moins d'électricité que les hommes: leur empreinte écologique est quatre fois moins forte que celle des hommes. Par contre, le niveau des revenus influe, mais moins que prévu, sur les émissions de gaz à effet de serre.

«Cette différence de consommation entre les hommes et les femmes persiste même si l'on prend en compte les différences de revenus et de tailles de logements», a déclaré le sociologue de l'EPZ Zurich Andreas Diekmann, qui a participé à l'étude. C'est particulièrement marqué dans les foyers ne comptant qu'une personne.

Les résultats de l'étude, publiés récemment dans les revues scientifiques «Energy Research and Social Science» et «Journal of Environmental Psychology», montrent que plus les citoyens suisses ont des revenus élevés, plus ils émettent de gaz à effet de serre. Mais cette corrélation est moins puissante que ce que les chercheurs avaient d'abord supposé.

Mobilité et habitation

La comparaison entre les 10% de la population qui ont les revenus les plus élevés et les 10% les plus bas montre que les plus riches génère environ 1,8 fois plus de gaz à effet de serre. Les principales différences concernent la mobilité et l'habitation. En matière de nutrition, les émissions individuelles diffèrent moins.

Pour leur étude, les chercheurs de l'EPF Zurich ont utilisé les données existantes de l'Enquête environnementale suisse 2007 (Swiss Environmental Survey). Ils ont compilé le bilan écologique de près de 3400 répondants de toutes les régions linguistiques de la Suisse. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!