Electronic Arts officialise son divorce avec la FIFA
Publié

Jeux vidéoElectronic Arts officialise son divorce avec la FIFA

«FIFA 23» sera le dernier jeu de football à sortir sous ce nom cette année. L’an prochain ce sera «EA Sports FC».

C’est la fin d’une collaboration de près de 30 ans qui est ainsi entérinée.

C’est la fin d’une collaboration de près de 30 ans qui est ainsi entérinée.

dr

Cela faisait déjà des mois que le torchon semblait brûler entre l’éditeur de jeux vidéo Electronic Arts et la Fédération Internationale de Football Association, plus connue sous son diminutif FIFA. L’annonce officielle du divorce a été faite par Electronic Arts, le mardi 10 mai 2022. Cette année encore, il y aura donc un dernier opus sous le nom connu des gamers depuis près de 30 ans, ce sera «FIFA 23», puis, l’année prochaine, le jeu de football qui les domine actuellement tous prendra le nom de «EA Sports FC».

En octobre dernier plusieurs médias avaient rapporté que la Fédération internationale de football association (Fifa) avait demandé que l’enveloppe allouée par EA pour l’utilisation de son nom soit relevée de 150 à 250 millions de dollars. Déjà insatisfaits du partenariat avant cette nouvelle demande, selon le «New York Times», les dirigeants d’Electronic Arts ont décidé d’y renoncer et de changer le nom du jeu.

«Notre portefeuille unique de licences de plus de 19’000 joueurs, 700 équipes, 100 stades et 30 ligues dans lesquelles nous investissons depuis des décennies sera conservé», indique Andrew Wilson, patron d’EA, dans un communiqué, qui précise qu’il en sera de même pour de nombreux accords exclusifs. Autrement, dit, EA promet que le divorce sera sans conséquences dommageables pour les joueurs malgré le changement de nom. Ce qui reste encore à évaluer.

Lancé en 1993, Fifa, de son nom complet EA Sports Fifa, s’est écoulé depuis à plus de 325 millions d’exemplaires, selon des chiffres publiés par EA début 2021, ce qui en fait la simulation sportive la plus vendue de l’histoire. Le jeu a dégagé, en quasiment 30 ans, plus de 20 milliards de dollars de chiffre d’affaires, selon le «New York Times».

La marque FIFA dans le domaine du jeu vidéo pourrait cependant ne pas disparaître pour autant qu’un autre grand acteur du secteur s’y intéresse et trouve un accord avec l’association. Mais c’est musique d’avenir.

(JChC avec AFP)

Ton opinion

3 commentaires