Lausanne/Windhoek : Elève vaudois victime d'un crime passionnel
Actualisé

Lausanne/Windhoek Elève vaudois victime d'un crime passionnel

Un étudiant de l'Ecole hôtelière avait été assassiné en Namibie, en 2011. L'un des suspects est lié à sa petite amie, inscrite dans le même établissement.

par
Christian Humbert
Le meurtre d'André H. avait bouleversé l'école lausannoise. (Photo: ehl)

Le meurtre d'André H. avait bouleversé l'école lausannoise. (Photo: ehl)

Le meurtre d'André H., étudiant germano-namibien de 25 ans, a été préparé aux Etats-Unis par les deux Américains détenus en Namibie depuis le crime, en janvier 2011. Or l'un des suspects n'est autre que l'ex-copain de l'amie de la victime, également étudiante à Lausanne, selon un compte rendu de la police locale.

L'acte avait été planifié, comme l'a révélé un petit carnet détenu par l'un des deux accusés, Marcus T., 26 ans. Plusieurs pages avaient été brûlées avant son interpellation. L'enquête a aussi montré que Marcus T. avait été détenu dans son pays pour avoir cambriolé l'appartement new-yorkais de la victime, dont la famille est installée en Namibie. André H. avait été abattu d'une balle dans la tête, au volant de sa voiture. Les suspects étaient en possession de son téléphone portable lors de leur arrestation.

Ton opinion