Publié

États-UnisEli Goree: «Quel honneur d’incarner Cassius Clay!»

L’acteur canadien, bien connu des fans de séries TV, campe le célèbre boxeur américain dans «One Night in Miami», film dispo dès vendredi sur Amazon Prime.

par
Henry Arnaud
Le Canadien a commencé à tourner dès l’âge de 6 ans. 

Le Canadien a commencé à tourner dès l’âge de 6 ans.

Instagram

«Riverdale» a fait découvrir Eli Goree au fil des premières saisons avec son rôle de Mad Dog. L’acteur canadien a également multiplié les apparitions dans des feuilletons comme «The 100», «Ballers» ou encore «Supernatural» depuis ses débuts. L’acteur de 26 ans entend maintenant faire la transition vers le cinéma. Dans le film «One Night in Miami», disponible sur Amazon Prime à partir du 15 janvier 2021, il incarne le jeune boxeur Cassius Clay.

Vous incarnez Cassius Clay alias Mohammed Ali. Comment se prépare t-on à être une telle légende du sport?
Au delà de la préparation physique, c’est un travail mental et de répétitions du script avec les autres comédiens. «One Night in Miami» retrace un événement bien précis de la vie de cette légende de la boxe: lorsque Cassius Clay a rejoint l’activiste Malcolm X, le chanteur Sam Cooke et le footballeur Jim Browns, le temps d’une soirée en 1964. Ces quatre Noirs célèbres ont parlé de leurs responsabilités durant le mouvement des droits civils aux États-Unis. C’est une nuit qui a changé leurs vies respectives.

Pouvez-vous vous identifier à lui?
Tout d’abord, c’était un honneur d’être Cassius Clay le temps d’un film. Je suis un homme croyant et, en tant que chrétien, je ne voudrais jamais compromettre ma croyance en Dieu, même pour assurer ma réussite financière. Je me trouve souvent dans des situations difficiles où je dois éviter les pièges pour garder mon intégrité. C’est exactement ce que Cassius Clay a connu au début de sa grande carrière de boxeur. Durant des années, il a été pris au piège de ses croyances religieuses. Il a donné de nombreuses interviews où il parlait d’aller à la messe tous les dimanches alors qu’il s’était déjà converti et qu’il fréquentait des mosquées. Cassius avait trop peur que des hommes puissants sabotent sa carrière. Il a donc attendu d’être un grand champion pour prendre le risque de s’afficher comme musulman et de changer son nom pour Mohammed Ali.

Votre rôle de Mad Dog dans «Riverdale» vous a fait connaître du grand public. Regrettez-vous votre départ de la série?
Munroe, que l’on surnomme Mad Dog, est toujours quelque part dans l’univers de «Riverdale». Il est le bad boy combattant que l’on peut croire mort ou disparu mais qui revient toujours (rires). Qui sait ce que l’avenir nous réserve dans la série? KJ Apa (ndlr: qui incarne Archie, le héros de la série) est un de mes meilleurs potes. Pendant longtemps, je rigolais en disant que les personnages que je jouais avaient tendance à vite mourir. Aujourd’hui, je suis reconnaissant de pouvoir passer d’une série à un film à un autre projet sans être bloqué par un contrat de cinq ans.

Allons-nous donc vous revoir dans «Riverdale»?
Je ne vous dirais ni oui, ni non. Laissons la surprise aux fans si cela doit se passer!

Êtes-vous tout aussi sportif et athlétique que les personnages que vous avez souvent joués à la télé?
Oui, je n’ai sûrement pas les qualités pour être un champion de boxe comme Cassius Clay, mais j’aime le sport et m’entraîner dur. C’est un bon défouloir et une manière pour moi de focaliser mon énergie.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
10 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Pasjustee

10.01.2021 à 21:47

Pourquoi ne pas avoir choisi un chinois pour lutter contre leur stigmatisation ???

Tests

10.01.2021 à 20:45

Test censure

Teti

10.01.2021 à 20:45

Danny Boon irait bien mieux