Actualisé 04.09.2019 à 00:08

TennisÉliminé, Stan Wawrinka n'a jamais été lui-même

Tendu comme rarement, le Vaudois a été battu en quatre sets par Daniil Medvedev en quart de finale de l'US Open.

de
Jérémy Santallo
Keystone/Justin Lane

Que c'est frustrant. Deux jours après avoir créé la sensation en poussant Novak Djokovic à l'abandon, Stan Wawrinka (ATP 24) n'aura pas réussi à se sublimer en quart de finale de l'US Open mardi face à Daniil Medvedev. Au terme d'une rencontre sans rythme, devant un public endormi à la mi-journée, le Vaudois s'est incliné 7-6 (8/6) 6-3 3-6 6-1 face au 5e joueur mondial, qui verra les demi-finales d'un «Majeur» pour la première fois de sa vie.

Breaké dès le premier jeu de la partie, le champion 2016 à Flushing Meadows est revenu à 5 partout dans la première manche, en grande partie grâce aux doubles fautes du Russe de 23 ans. Mais au jeu décisif, «Stan The Man», fébrile comme rarement, a raté une balle de set sur une faute en coup droit horrible. Visiblement diminué, touché à la cuisse gauche, Daniil Medvedev ne s'est pas fait prier pour conclure le premier set, 8/6 au tie-break.

Alors que l'on se demandait s'il allait pouvoir terminer la rencontre quelques minutes plus tôt, lui qui disputait son 22e match depuis début août, l'homme fort de la tournée estivale américaine a pris soudainement confiance et poussé «Stanimal» dans les cordes en ne concédant aucune balle de break dans la deuxième manche, qu'il a remporté haut la main. La tête dans le sac, Stan Wawrinka a eu le mérite de ne pas abandonner.

«Un match bizarre»

Le Suisse de 34 ans a pris le service de son adversaire très tôt dans le troisième set avant de sauver quatre balles de débreak à 5-3 sur un jeu long de 11 minutes. Revenu à deux manches à une, le triple vainqueur en Grand Chelem n'a pas pu surfer sur cette vague positive. La faute par la suite à un immense Daniil Medvedev, qui est le premier Russe à retrouver le dernier carré d'un Grand Chelem depuis Mikhail Youzhny en 2010.

«C'était un match bizarre. J'ai eu très mal à la jambe dans le premier set et j'ai cru que j'allais devoir abandonner (...), a expliqué le plus jeune demi-finaliste à l'US Open depuis Novak Djokovic en 2010. Avant le match, je me sentais parfaitement bien. Mais j'ai dû m'étirer le quadriceps gauche au premier jeu. J'ai pris un antidouleur et c'est passé, on verra comment ce sera en demies». Face à Roger Federer ou Grigor Dimitrov.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!