«The Voice of Switzerland»: Ella, deuxième candidate romande
Actualisé

«The Voice of Switzerland»Ella, deuxième candidate romande

Plusieurs chanteurs romands participent à l'émission alémanique «The Voice of Switzerland». Nous vous les présentons au lendemain de leur premier passage à l'antenne.

par
Fabrice Aubert

Ella Ronen, 26 ans, Vevey, Musicienne et étudiante à l'Unil.

Pourquoi avez-vous choisi de participer l'émission?

J'ai choisi de participer à l'émission parce que je suis arrivée en Suisse il y a un an sans connaitre personne dans le domaine musical. J'espère que l'émission va m'aider à me faire connaitre du grand public suisse.

Comment s'est passée votre première audition? Aviez-vous le trac?

Avant ma première audition j'étais très nerveuse, mais je savais que chaque fois que je monte sur scène tout disparait et je deviens très calme et concentrée. Chanter sur scène, devant un public, c'est comme une sorte de méditation pour moi. Il s'agit d'une connexion avec quelque chose d'insaisissable et de très fort.

Qu'avez-vous ressenti au moment où le premier coach s'est retourné?

Quand le premier coach s'est retourné je savais que je pouvais cesser de m'inquiéter, commencer à profiter de cette belle scène et me concentrer sur les paroles. Après ça, je n'ai plus regard les coaches. A la fin de la chanson, quand je les ai tous vus, tournés, en face de moi, et qu'ils se sont levés et ont applaudi, j'ai été très étonnée.

Dans quelle équipe vous êtes-vous retrouvée? L'avez-vous choisie?

Je suis dans le groupe de Stress. Mon style de musique est très différent du sien, si je l'ai choisi, c'est pour sa passion pour la musique.

Qu'espérez-vous de votre participation l'émission?

Je travaille avec un groupe de musiciens très talentueux de Lausanne, j'espère faire beaucoup de concerts en Suisse et enregistrer un album avec eux.

Depuis quand chantez-vous et où avez-vous appris?

Je chante depuis toujours. Je ne me souviens pas ne jamais avoir chanté. J'ai commencé à chanter de la musique classique au conservatoire de musique de Tel Aviv. Quand j'avais 20 ans j'ai commencé à composer mes chansons, et je me suis inscrite l'école Rimon de Jazz et musique contemporaine. Dans cette école j'ai travaillé beaucoup avec Ariel Horovitz, un professeur fabuleux qui m'a poussé à faire mon premier concert. Depuis ce concert je suis tombée amoureuse de la profession.

Le premier passage d'Ella Ronen avec «I Want Love» d'Elton John:

Ton opinion