Incendie à Londres: Elle a jeté son bébé du 10e étage pour le sauver
Actualisé

Incendie à LondresElle a jeté son bébé du 10e étage pour le sauver

Prise au piège dans la Grenfell Tower, une habitante a prié les personnes qui se trouvaient au sol de rattraper son enfant. Un homme y est parvenu.

par
joc
1 / 48
Le juge retraité Martin Moore-Bick, qui dirige l'enquête publique, a ouvert la séance lundi en faisant observer 72 secondes de silence, en référence à chacune des victimes.

Le juge retraité Martin Moore-Bick, qui dirige l'enquête publique, a ouvert la séance lundi en faisant observer 72 secondes de silence, en référence à chacune des victimes.

AFP/ben Stansall
Les migrants clandestins figurant parmi les 250 survivants se verront offrir une autorisation de résidence permanente par le gouvernement britannique. (Mercredi 11 octobre 2017)

Les migrants clandestins figurant parmi les 250 survivants se verront offrir une autorisation de résidence permanente par le gouvernement britannique. (Mercredi 11 octobre 2017)

AFP
Une audience s'est ouverte avec une minute de silence en mémoire des victimes et un hommage a également été rendu aux survivants à Londres (Jeudi 14 septembre 2017).

Une audience s'est ouverte avec une minute de silence en mémoire des victimes et un hommage a également été rendu aux survivants à Londres (Jeudi 14 septembre 2017).

Keystone

Alors que le feu consumait la Grenfell Tower, des habitants n'ont eu d'autre choix que de lancer leurs enfants par les fenêtres dans l'espoir de les mettre à l'abri. Une femme prénommée Samira a raconté au «Telegraph» avoir vu une dame essayer de sauver un bébé en le lâchant du neuvième ou dixième étage. «Les gens commençaient à apparaître aux fenêtres, ils tapaient frénétiquement et hurlaient. Une femme faisait des gestes pour montrer qu'elle allait jeter son bébé et demandait que quelqu'un le rattrape», raconte le témoin.

D'après Samira, un homme «s'est avancé en courant et a réussi à attraper le bébé». Un habitant pris au piège a essayé de se bricoler en catastrophe un parachute pendant que d'autres appelaient à l'aide. Des images terribles, que Samira n'est pas près d'oublier. «Un nombre incalculable de gens. Surtout des enfants, parce qu'évidemment leurs voix haut perchées... cela me restera encore longtemps», confie Samira.

Une autre habitante prénommée Zara dit avoir vu une femme jeter son fils d'environ 5 ans depuis le 5e ou le 6e étage. «Il me semble qu'il va bien. Je crois qu'il a quelques os cassés et des bleus», explique-t-elle. Elle ajoute: «Il y avait une autre femme qui criait «Mon bébé, mon bébé, je dois sortir, je dois sauver mon bébé.» Mais nous regardions vers le haut. Nous ne pouvions rien faire.»

Ton opinion