12.10.2020 à 13:40

États-UnisElle accouche en passant ses examens du barreau

Une jeune femme a donné la vie entre deux journées d’épreuves, qui avaient été retardées à cause du coronavirus.

de
AIA
Brianna Hill et son fils, né en plein milieu de sa session d’examens.

Brianna Hill et son fils, né en plein milieu de sa session d’examens.

DR

Passer les examens du barreau n’est généralement pas une mince affaire. Autant dire qu’en accouchant, c’est un exploit. C’est celui qu’a réalisé Brianna Hill, Américaine vivant dans l’Illinois. La jeune diplômée en droit devait passer ses épreuves autour de sa 28e semaine de grossesse. Mais c’était compter sans le coronavirus. «À cause de la pandémie, elles ont été renvoyées en octobre, pendant la 38e semaine», a-t-elle raconté à CNN.

Après 30 minutes, elle perd les eaux

La session d’examens a finalement eu lieu en visioconférence, à raison de quatre tests de 90minutes répartis sur deux jours. Chaque candidat devait être présent en continu devant son écran pour éviter la tricherie. «J’ai senti quelque chose 30 minutes après le début» de la première épreuve. À la fin de l’interrogation, la crainte de Brianna Hill s’est confirmée: elle avait perdu les eaux. Mais la sage-femme l’a rassurée: elle pouvait faire son second test avant d’aller à la maternité, où son fils est né à 22heures. Le lendemain, l’équipe médicale l’a installée dans une chambre seule avec un panneau «Ne pas déranger» pour ses deux derniers tests.

«Je suis tellement reconnaissante pour le soutien que j’ai eu. Les sages-femmes et les infirmières se sont beaucoup investies pour m’aider à devenir non seulement une mère, mais une avocate. Mon mari et mes amis m’ont tellement encouragée que j’ai pu finir malgré ces circonstances moins qu’idéales.»

La jeune maman ne sait pas encore si elle a décroché le droit d’exercer, mais elle a déjà un travail en vue.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!