Incroyable: Elle accouche pour la deuxième fois de jumelles à la couleur de peau différente

Actualisé

IncroyableElle accouche pour la deuxième fois de jumelles à la couleur de peau différente

Un couple anglais avait donné naissance il y a sept ans à des jumelles, l'une de peau noire, l'autre blanche. En renouvelant cet exploit, il a suscité l'étonnement des médecins.

Lors de l'accouchement en 2001, Dean Durrant et Alison Spooner s'attendaient à avoir des jumeaux se ressemblant comme deux gouttes d'eau. Mais ils ont eu la surprise de découvrir deux petites jumelles, Lauren et Heyleigh totalement différentes. La première ressemblait à la mère. Elle avait la peau blanche, les cheveux roux et les yeux bleus. La deuxième avait la peau noire et ressemblait au père d'origine indienne.

Exploit réitéré

Le couple ne pensait pas réitérer l'exploit en 2008. Pourtant la mère a à nouveau mis au monde deux jumelles totalement différentes, exactement comme lors du premier accouchement. Miya, la première, a la peau sombre et Leah claire.

La naissance a eu lieu en novembre dernier dans le Sud de l'Angleterre. Mais les enfants prématurés ont passé plusieurs semaines à l'hôpital avant que leurs parents ne les ramènent chez eux, dans la ville de Fleet. Ce n'est qu'au moment où elles ont été réunies que Dean et Alison se sont aperçus de cette différence de couleur de peau.

«Ce n'est que cinq jours après la naissance que nous les avons vues côte à côte pour la première fois. (...) On s'est alors vraiment rendus compte que l'un des bébés avait vraiment la peau plus claire que l'autre. C'était incroyable. (...) Les chances doivent être de une sur un million. Nous n'imaginions pas que cela puisse se reproduire une seconde fois», ont raconté émus les parents sur la chaîne skynews mercredi dernier.

Phénomène rare

Miya et Leah sont de «fausses» jumelles, comme leurs grandes sœurs. Elles sont nées de deux ovules distincts fécondés par deux spermatozoïdes.

«Il est assez rare qu'une femme donne naissance deux fois à des jumeaux et encore plus rare qu'ils aient à chaque fois des apparences si différentes», a souligné le Dr. Sarah Jarvis, du Collège royal des médecins généralistes.

Ton opinion