Turquie: Elle aurait échappé à un viol grâce à sa chatte
Actualisé

TurquieElle aurait échappé à un viol grâce à sa chatte

Une jeune femme a été agressée sexuellement par son neveu par alliance, en 2014 dans le sud-est de la Turquie. Selon elle, le pire a été évité grâce à l'intervention de son animal de compagnie.

par
dia/afp/ofu
Même si la justice ne reconnaît pas l'intervention de Minnos, le chat est fêté tel un héros en Turquie.

Même si la justice ne reconnaît pas l'intervention de Minnos, le chat est fêté tel un héros en Turquie.

photo: Kein Anbieter/Twitter

«Il aurait pu me tuer, mais mon chat l'a attaqué. Il m'a sauvé la vie», a raconté mercredi H.T., une jeune femme de 18 ans, a plusieurs médias turcs. Elle est revenue sur l'agression qu'elle a subie en avril 2014, chez elle à Diyarbakir, dans le sud-est de la Turquie.

Ce jour-là, son neveu par alliance était venu lui rendre visite. Selon Zamanfrance.fr, il lui aurait dit: «Tu n'es pas une tante proche. Tu me plais. On peut passer une nuit ensemble.» Refusant ses avances, H.T. était allée se réfugier dans sa chambre, mais son neveu l'avait poursuivie et l'avait agressée.

Mais c'était sans compter sur le courage de Minnos, la chatte de la jeune femme. Selon ses dires, l'animal s'est jeté sur l'agresseur et l'a forcé à s'enfuir.

L'homme, âgé de 20 ans, vient d'être condamné à 7 ans et demi de prison par la Cour d'assises de Diyarbakir pour agression sexuelle. Un jugement pas assez sévère, selon Deniz Emine Kayar, l'avocate de la victime. En effet, les juges ont estimé que l'agresseur a volontairement renoncé à poursuivre son méfait. Ils n'ont pas pris en compte l'intervention du chat, écrit Zamanfrance.fr.

Ton opinion