Publié

BerneElle aurait été abattue pour une question d’argent

On en sait un peu plus sur l’homicide de Bolligen (BE), remontant au 25 décembre de l’an dernier: un Alémanique aurait tué sa copine parce qu’il la soupçonnait de lui avoir volé de l’argent.

par
ofu
1 / 9
Lecteur-reporter
Lecteur-reporter
Lecteur-reporter

Un drame s’est produit dans la localité bernoise de Bolligen (BE), le jour de Noël. La police est tombée sur une quadragénaire, grièvement blessée par balle, dans un appartement de la Hühnerbühlstrasse. Emmenée dans un état critique à l’hôpital, elle n’a pas survécu à ses blessures. L’auteur présumé des faits, son petit ami de 34 ans, a été appréhendé peu après. Après avoir été placé en détention provisoire, il se trouve désormais dans une clinique psychiatrique.

Des recherches de «Blick» révèlent que le trentenaire a appelé un ami juste après avoir tué sa copine. C’est cet ami qui lui aurait conseillé de se rendre à la police. Interrogée par le journal alémanique, la soeur de la victime s’exprime sur les éventuelles raisons ayant poussé l’Alémanique à commettre l’irréparable. Selon elle, le trentenaire était un trafiquant de drogue. Peu avant les faits, il se serait rendu compte qu’il lui manquait 1400 francs. «Il a d’abord soupçonné la fille de ma soeur. Mais elle n’aurait jamais fait une chose pareille.» Les soupçons du trentenaire se seraient-ils ensuite tournés vers sa petite amie? L’enquête, toujours en cours, devra le déterminer.

La Bernoise se souvient avoir mis en garde sa soeur contre son petit ami et ce à plusieurs reprises: «J’ai toujours trouvé qu’il était imprévisible. Je lui ai déconseillé de rester avec lui. Mais si j’avais su de quoi il était capable, j’aurais insisté davantage.» Sa nièce lui aurait par ailleurs avoué que le couple se disputait souvent et que le trentenaire avait déjà menacé sa mère à plusieurs reprises.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!