Fribourg: Elle avait agressé les patrons de sa fille

Actualisé

FribourgElle avait agressé les patrons de sa fille

Une mère avait tabassé et poursuivi deux techniciens dentistes qu'elle accusait de harcèlement envers sa fille. Le juge n'a pas cru ses accusations.

par
joe
Plusieurs prothèses avaient été brisées durant l'altercation.

Plusieurs prothèses avaient été brisées durant l'altercation.

Jugée mercredi au Tribunal de la Sarine, une femme a tenté de minimiser les faits et de justifier son comportement. «Je lui ai juste dit qu'il avait tout dans la gueule et rien dans le froc, mais je ne l'ai pas frappé!», a-t-elle dit pour se défendre. Mais rien n'y a fait. Comme l'a rapporté le quotidien «La Liberté», elle a tout de même écopé de 30 jours-amende à 20 francs avec sursis pendant deux ans, et de 300 francs d'amende.

Les faits remontent à février 2011. La mère de famille, dont la fille est alors apprentie dans un laboratoire dentaire de Fribourg, déboule dans les locaux. «Elle m'a foncé dessus comme une furie, pieds et poings en avant, tout en proférant un chapelet d'insultes», rapporte la première victime dans le quotidien fribourgeois. Lunettes et prothèses brisées, course-poursuite à travers le laboratoire, l'un des deux hommes s'est même rappelé comment la femme avait mis «en doute, avec véhémence, l'existence de ses testicules».

Se basant sur ce que sa fille lui aurait rapporté, la mère furieuse, qui dit souffrir de problèmes «physiques et psychiques», aurait même eu vent de «toutes sortes de comportements». Notamment d'une fois où les deux hommes seraient montés, ivres, sur une table pour y faire un strip-tease... La mère a également évoqué le fait qu'une autre apprentie malmenée se serait blessée en se défenestrant... du septième étage. Le juge, lui, a décidé de ne pas tenir compte de ces histoires et de la condamner.

Ton opinion