Actualisé 28.03.2017 à 15:53

Lausanne

Elle chantait dans la rue: son amende est confirmée

Une femme avait été sanctionnée pour avoir troublé l'ordre public, alors qu'elle se déplaçait en chantant fort, écouteurs dans les oreilles. Son recours vient d'être rejeté.

de
mkm

Se déplacer, écouteurs sur les oreilles, en chantant la musique que l'on aime: la pratique n'est pas du goût de tous et peut mener à une amende. C'est l'expérience qu'a faite une Lausannoise de 37 ans, le 1er juin 2016, vers 18h30. Alors qu'elle traversait la place de l'Europe au rythme de «I Feel Good» de James Brown, des policiers l'ont amendée.

La comptable indépendante a saisi la justice contre cette sanction, mais elle a été déboutée mardi matin, relève 24heures.ch. Le Tribunal de police de Lausanne a refusé d'annuler l'amende de 150 fr. à la mélomane, qui a été reconnue coupable d'avoir enfreint l'article 26 du règlement de police municipal, selon lequel «est interdit tout acte de nature à troubler la tranquillité et l'ordre public». Outre l'amende de base, la femme devra également s'acquitter de 500 fr. de frais de justice.

Son avocat a d'ores et déjà annoncé vouloir aller à la Cour d'appel. Il considère cette sentence comme une atteinte à la liberté d'expression et un jugement arbitraire en raison du manque d'éléments objectifs permettant de retenir une infraction.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!