Défilé Victoria's Secret: Elle chute sur le podium, mais continue à sourire
Actualisé

Défilé Victoria's SecretElle chute sur le podium, mais continue à sourire

Ming Xi a glissé pendant qu'elle défilait en sous-vêtements. La belle a géré cet imprévu comme une pro.

1 / 6
Le 20 novembre 2017, à Shanghai, Ming Xi a défilé pour la marque Victoria's Secret.

Le 20 novembre 2017, à Shanghai, Ming Xi a défilé pour la marque Victoria's Secret.

AP/Andy Wong
Tout se passait à merveille pour la jeune femme...

Tout se passait à merveille pour la jeune femme...

/Lintao Zhang
... jusqu'à ce qu'elle glisse et se casse la figure sur le podium.

... jusqu'à ce qu'elle glisse et se casse la figure sur le podium.

AFP/Fred Dufour

C'est probablement la chose que redoutent le plus les mannequins: une chute sur le podium devant le public, les photographes et les caméras. Difficile de garder une contenance quand on se casse la figure devant autant de monde, d'autant plus quand on défile en sous-vêtements.

Cette situation gênante, Ming Xi l'a gérée comme une pro. La pauvre jeune femme a glissé sur le podium du Victoria's Secret Show, qui avait lieu le 20 novembre 2017 à Shanghai. Plutôt que de faire la grimace et de partir le plus vite possible en coulisses, le mannequin s'est relevé avec le sourire et a continué de défiler.

Un total de 55 mannequins, vêtus de plumes, de talons hauts et de sous-vêtements sexy, se sont succédé lundi soir à Shanghai, à l'heure où la marque américaine mise sur le marché chinois pour compenser la baisse de ses bénéfices aux Etats-Unis.

Victoria's Secret avait choisi un nombre record de sept mannequins d'origine chinoise, dans l'espoir de capter l'attention médiatique en Chine.

Après des décennies marquées par le conservatisme des moeurs, le marché de la lingerie fine y est en pleine expansion, selon le cabinet d'études Mintel.

D'après lui, il atteindra en 2020 les 148 milliards de yuans (19 milliards d'euros), soit une augmentation de 32% par rapport aux chiffres de 2015.

Stars aux abonnés absents

Le spectacle, conclu par une pluie de paillettes, a cependant accumulé les accrocs cette année.

Le mannequin américain vedette Gigi Hadid, 22 ans, avait indiqué vendredi annuler sa participation. Elle n'a pas donné de raison, mais son annonce intervenait après le tollé suscité en Chine par une vidéo la montrant imiter les yeux bridés.

Selon les médias américains, la chanteuse Katy Perry, qui était censée animer la cérémonie, a par ailleurs vu sa demande de visa refusée par la Chine. C'est le jeune britannique Harry Styles qui l'a remplacée.

La star américaine avait provoqué la colère de nombreux Chinois en 2015 après un concert à Taïwan: elle était apparue enveloppée dans un drapeau taïwanais, symbole de l'île revendiquée par la Chine. (20 minutes)

Ton opinion