Lapsus: Elle confond «circoncision» et «circonscription»
Actualisé

LapsusElle confond «circoncision» et «circonscription»

Une journaliste de la Radio Suisse romande a commis un joli lapsus en interrogeant un député britannique lors de l'émission «Forum».

par
gco

Est-ce l'effet Rachida Dati? Huit jours après l'ancienne garde des sceaux Rachida Dati dont la langue avait fourché en disant «fellation» au lieu d'«inflation» lors d'une interview sur Canal+, c'est cette fois une journaliste suisse qui s'est trompée de termes en direct.

Lundi vers 18h40, certains auditeurs de la Radio Suisse romande se sont bien marrés en écoutant «Forum» (la séquence se trouve après 5'30'' dans le sujet «Big Society: un concept qui fait débat en Grande-Bretagne»). Non pas que le débat était particulièrement drôle mais à cause d'un lapsus de la journaliste Nathalie Ducommun.

Après une intervention de Pierre Weiss, vice-président du PLR suisse, Nathalie Ducommun s'est adressée ainsi au député travailliste britannique Denis MacShane, ancien ministre britannique des affaires européennes sous Tony Blair et parfaitement francophone: «Denis MacShane, vous avez entendu Pierre Weiss. Théoriquement, c'est intéressant. Maintenant reste à pouvoir l'appliquer. Vous êtes directement concerné puisque vous êtes membre du parlement. Vous êtes élu pour la circonscription de Rotherham. La Big Society, c'est applicable dans votre circoncision?». Sans se laisser démonter, l'honorable sexagénaire s'est fendu d'une longue réponse alors que l'on pouvait entendre des rires en studio.

Pour mémoire, la circoncision est l'excision partielle ou totale du prépuce, la peau recouvrant le gland de la verge. Une circonscription est une division administrative d'un territoire. Freud voit dans le fait de substituer à un terme attendu un autre mot l'émergence de désirs inconscients…

Contacté par «20 minutes», Pierre Weiss explique qu'il s'est bien marré sur le moment comme pas mal de gens en entendant le lapsus de Nathalie Ducommun. «J'ai même conclu en expliquant que pour notre part nous ne comptions pas circonscrire (n.d.l.r: délimiter) le débat. J'ai discuté hors antenne de ce lapsus avec Nathalie Ducommun. Elle m'a expliqué s'être trompé pour des raisons très personnelles…» souligne le libéral genevois qui n'en dira pas davantage.

Ton opinion