Etats-Unis: Elle confond son mari avec un voleur et lui tire dessus
Actualisé

Etats-UnisElle confond son mari avec un voleur et lui tire dessus

Une femme a blessé accidentellement son mari. Ce dernier, qui voulait juste lui apporter le petit-déjeuner au lit, a déclenché l'alarme et son épouse, apeurée, a ouvert le feu à travers la porte de la chambre.

par
ofu
Zia Segule et sa femme, Tiffany.

Zia Segule et sa femme, Tiffany.

Un drame, faisant étrangement penser à l'affaire Pistorius (voir encadré), s'est produit vendredi dernier en Caroline du Nord, aux Etats-Unis. Vendredi, comme tous les matins, Zia Segule, 28 ans, est parti de chez lui pour aller travailler sur la base militaire de Fort Bragg, en Caroline du Nord. Sa femme Tiffany Segule, 27 ans, est retournée se coucher après le départ de son mari.

Elle a enclenché l'alarme de sa maison avant de sombrer dans les bras de Morphée. Cette mesure de précaution s'est avérée lourde en conséquences pour son mari à peine quelques minutes plus tard. Car celui-ci a décidé, ce matin-là, de faire une surprise à sa femme en lui amenant le petit-déjeuner au lit. En rentrant, il a déclenché l'alarme. Tiffany Segule, apeurée, n'a pas hésité et a saisi son pistolet. Elle a tiré à travers la porte de sa chambre, touchant son mari à la poitrine, rapporte l'agence de presse AP. Zia Segule a été rapidement amené à l'hôpital, qu'il a pu quitter le jour-même.

«Elle a fait ce qu'elle pensait être juste pour se protéger», a affirmé Antoine Kincade de la police de Fayetteville. L'agent note par ailleurs qu'il y a eu plusieurs vols par effraction dans la localité ces derniers temps. La police a néanmoins ouvert une enquête pour s'assurer que les choses se sont réellement produites comme décrites par Tiffany Segule.

Similitudes avec l'affaire Pistorius

Oscar Pistorius se trouve en prison depuis octobre derner pour avoir abattu sa petite amie. Le champion paralympique sud-africain, surnommé «Blade Runner», le coureur aux lames, en raison des prothèses en carbone compensant sur la piste son handicap de naissance, a toujours affirmé ignorer que son amie était enfermée dans les toilettes de son domicile de Pretoria quand il a vidé son calibre 9 mm sur la porte la nuit de la Saint-Valentin 2013. Il affirme qu'il pensait qu'un voleur s'était introduit dans sa demeure.

Ton opinion