Etats-Unis: Elle couche avec son fils retrouvé sur Facebook

Actualisé

Etats-UnisElle couche avec son fils retrouvé sur Facebook

Une Américaine qui avait fait adopter son fils, l'a retrouvé des années plus tard grâce à Facebook avant d'avoir eu une liaison sexuelle avec lui. Elle a été condamnée.

par
mac
Le juge Daniel O'Brien avait requis une peine entre 9 et 30 ans de prison à l'encontre d'Aimee Sword. (Photo: dr)

Le juge Daniel O'Brien avait requis une peine entre 9 et 30 ans de prison à l'encontre d'Aimee Sword. (Photo: dr)

Aimee Sword, 36 ans, va passer 9 ans derrière les barreaux pour avoir entretenu des rapports sexuels avec son fils, rapporte le Detroit Free Press.

A 19 ans, cette femme du Michigan (Etats-Unis) a fait adopter l'enfant qu'elle venait de mettre au monde. Chaque année, la famille adoptive envoyait des nouvelles ainsi qu'une photo du garçon à sa mère naturelle. Mais un beau jour, Aimee Sword n'a plus rien reçu. Son fils avait 14 ans en 2008 lorsque Aimee s'est mise à le traquer sur Facebook, puis à le revoir et à entretenir des rapports sexuels avec lui. C'est l'adolescent qui a révélé l'histoire.

Elle ne comprend pas

«Lorsqu'elle a vu son fils, quelque chose s'est déclenché en elle, a raconté son avocat Mitchell Ribitwer. Elle n'a pas établi une relation mère-fils, mais une relation copain-copine. Aimee ne comprend pas ce qui lui est arrivé. Elle en cherche les raisons et demande des conseils.»

Quatre chefs d'accusation planent sur Aimee Sword pour actes d'ordre sexuel sur mineur. Elle a plaidé coupable pour un unique rapport avec son fils et a présenté lundi ses excuses devant le tribunal. Le garçon a évoqué des rapports sexuels dans un hôtel ainsi que chez sa mère. Aimee Sword est mariée et a cinq enfants.

Le juge Daniel O'Brien avait requis une peine entre 9 et 30 ans de prison à l'encontre de la mère.

Ton opinion