New York: Elle court le marathon à 86 ans, puis meurt
Actualisé

New YorkElle court le marathon à 86 ans, puis meurt

Une Américaine, qui avait été dimanche la plus âgée à courir le célèbre marathon de New York, est morte lundi à 86 ans, au lendemain de sa course.

Joy Johnson a couru le dernier marathon de sa vie avant de s'en aller.

Joy Johnson a couru le dernier marathon de sa vie avant de s'en aller.

Joy Johnson, de San Jose en Californie, avait mis un peu moins de 8 heures pour parcourir les 42.2 kms de la course qui traverse les cinq arrondissements de New York. Autour du 32e kilomètre, elle avait trébuché et s'était cognée la tête mais avait continué à courir.

Refus d'aller à l'hôpital

Après avoir terminé le marathon, elle s'est rendue sous une des tentes médicalisées, mais en dépit de l'insistance du personnel médical, a refusé d'aller à l'hôpital. «Elle ne courait pas pour faire de la compétition, elle courait parce qu'elle aimait ça», a raconté à l'AFP sa plus jeune fille Diana Boydston, jointe par téléphone. Joy Johnson, qui aurait eu 87 ans le jour de Noël, était professeur d'éducation physique et avait entraîné des équipes de sport pendant de nombreuses années. Elle n'avait commencé à courir qu'à la retraite.

Six fois gagnante

Dimanche marquait la 25 fois consécutive où elle terminait le marathon de New York. Elle avait fait son meilleur temps en 1991, un peu moins de 4 heures. Elle avait emporté la course six fois dans son groupe d'âge. «C'était une femme qui avait la foi, c'était la première chose dans sa vie, la foi et la famille, et après, probablement la course à pied. Elle aimait vraiment courir. Et grâce à ça, elle s'était fait de nombreux amis dans le monde», a expliqué sa fille. «Elle était vraiment incroyable».

Course tous les matins

En dépit de son âge, elle continuait à s'entraîner tous les matins. Elle était venue à New York avec sa soeur, Faith. Traditionnellement, après la course, elle prenait un bain chaud et allait se coucher. Le lendemain, elle se rendait sur la Rockefeller Plaza à Manhattan, d'où est diffusé le matin le «Today show» de la chaîne de télévision NBC. En rentrant à son hôtel lundi, après le «Today show», elle s'est allongée pour se reposer, et ne s'est jamais réveillée.

Sa fille lui avait parlé pour la dernière fois la veille de la course. «J'ai pu lui dire que je l'aimais, cela m'aide à accuser le coup», a-t-elle dit. Des quelque 50.000 personnes qui ont démarré dimanche le marathon de New York, 31 avaient plus de 80 ans, selon les organisateurs de la course. Joy Johnson était la femme la plus âgée. Un homme de 89 ans était le doyen de la course. (ats)

Ton opinion