Actualisé

Salez (SG)Elle débusque un zoophile sur Internet

La police a saisi l'ordinateur et le chien de compagnie d'une personne soupçonnée de préférence sexuelle pour les animaux.

par
Marlène Kovacs/jbm
Edith Zellweger a passé des heures sur la Toile pour monter un dossier étayé. (Photo: M. Kovacs)

Edith Zellweger a passé des heures sur la Toile pour monter un dossier étayé. (Photo: M. Kovacs)

«Début mars, un correspondant allemand m'a avisé qu'un Suisse était peut-être zoo­phile», raconte Edith Zell­weger, animatrice d'un groupe de protection des animaux. Dès lors, elle n'a eu de cesse de récolter des informations sur cet homme. Et la pêche a été fructueuse. Sur un forum internet zoophile localisé en Allemagne, pays où ces pratiques sont tolérées, un jeune de 23 ans, habitant Bâle-Campagne et connu sous le pseudo de «nez de chien», a décrit sans équivoque ses préférences sexuelles. Edith Zellweger a aussitôt alerté les autorités.

La semaine passée, la po­lice a fait une descente chez le suspect. Des disques durs ont été saisis et son chien a été emmené. Une instruction pour actes sexuels contre animaux et détention d'images pornographiques prohibées a été ouverte.

Pour Edith Zellweger, ce cas en cache d'autres. «La chasse aux zoophiles n'est pas la priorité des autorités. Il faut en faire plus pour protéger les animaux», note Vanessa Gerritsen, de la Fondation pour le droit des animaux.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!