Témoignage: Elle dévoile son corps ravagé par la maladie
Actualisé

TémoignageElle dévoile son corps ravagé par la maladie

Une Australienne expose sur Facebook les dégâts irréversibles que le cancer peut causer. Son intention n'est pas de choquer, mais de sensibiliser le public à travers son histoire.

par
joc
Beth Whaanga, 32 ans, a fait le choix de montrer à quoi ressemble son corps sous sa robe rouge.

Beth Whaanga, 32 ans, a fait le choix de montrer à quoi ressemble son corps sous sa robe rouge.

Beth Whaanga, Australienne âgée de 32 ans, est rayonnante dans sa petite robe rouge. Mais lorsqu'elle enlève son vêtement, la jeune femme laisse apparaître un corps dévasté par un cancer du sein. Pour surmonter la maladie, Beth est passée par un véritable parcours du combattant qui a duré un an: double mastectomie, hystérectomie, reconstruction mammaire, ablation de l'utérus, chimiothérapie... autant d'interventions et autres traitements qui ont marqué son corps de manière irréversible.

Ce sont ces ravages que l'Australienne a voulu exposer sur les réseaux sociaux. Non pas pour choquer, mais pour montrer les conséquences qu'un cancer peut avoir sur le corps humain. Et pour rappeler aux femmes de contrôler régulièrement leur poitrine.

Centaine d'amis perdus sur Facebook

Dans un premier temps, Beth Whaanga a posté un cliché de son corps dénudé sur son compte Facebook. La photo est accompagnée d'annotations détaillant les opérations et les dommages subis. La jeune femme a rapidement perdu une centaine d'amis sur le réseau social. Elle a alors créé une page appelée «Under the red dress» («sous la robe rouge») sur laquelle elle raconte son expérience. «Mes cicatrices ne sont pas laides. Elles signifient que je suis vivante», peut-on y lire. Beth appelle les victimes du cancer à partager, elles aussi, leur histoire en images.

Facebook, d'habitude très chatouilleux sur la publication de clichés dénudés, aurait assuré à l'Australienne qu'il ne censurerait rien.

Ton opinion