Actualisé 03.05.2011 à 12:49

Tasmanie

Elle dilapide 180 000 fr. avec une carte SIM volée

Une femme ira 6 mois en prison pour avoir détourné l'usage d'une carte servant aux relevés à distance de consommation d'électricité.

de
laf

Kylie Maree Monks, 33 ans, a écopé d'une peine 18 mois de prison, dont 6 ferme, devant un tribunal de Hobart en Tasmanie. Elle a plaidé coupable devant les juges de fraude informatique, recel d'objets volés et de fausse déposition.

Avec la carte SIM volée, des téléchargements de films avaient été effectués pour l'équivalent de 180 000 fr. Des appels téléphoniques avaient également été passés.

Les enquêteurs avaient pu identifier l'ordinateur portable avec lequel elle s'était connectée sur Facebook à l'aide de la carte.

Mais, dans un premier temps, Kylie Monks avait nié les faits, relate le site themercury. Elle avait tenté de se justifier en faisant entrer en scène un personnage fictif, un certain Freeman rencontré sur le net.

Selon sa première déposition, l'homme lui aurait donné la carte SIM pour faire des téléchargements de films. Elle aurait alors été censée les lui apporter toutes les deux semaines sous forme de DVD gravés. Freeman aurait lui prétexté que son modem était en panne.

Kylie Monks avait affirmé ensuite avoir détruit la carte en s'apercevant qu'elle n'appartenait pas à son correspondant.

La compagnie d'électricité Telstra n'a découvert la supercherie qu'en recevant une facture de 180'000 fr. couvrant la période entre novembre 2009 et février 2010.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!