Actualisé 05.03.2012 à 17:24

ItalieElle encaissait la pension de son père mort

Une Italienne a touché quelque 150'000 euros de pension destinés à son père, décédé il y a 30 ans. Elle a récemment été démasquée par la police de Turin.

Une Italienne qui touchait la pension de son père décédé il y a 30 ans, s'est faite pincer au cours d'une opération de la police de Turin (nord) contre les escroqueries aux retraites, a annoncé lundi cette dernière dans un communiqué.

«Une fois démasquée, elle a restitué les sommes touchées indûment, soit au total 150'000 euros (environ 180'000 francs, ndr)», selon le communiqué.

Au total, lors de cette opération baptisée «Pantalon», 123 petits malins continuant à toucher la pension de parents ou de proches décédés ont été démasqués et signalés aux autorités judiciaires.

Deux méthodes étaient utilisées par les fraudeurs: soit ils touchaient la pension en espèces à l'aide d'une procuration en omettant de signaler la mort du bénéficiaire, soit ils percevaient la pension sur un compte bancaire pour lequel ils avaient procuration.

Au total, ces fraudes découvertes par les policiers de Turin spécialisés dans les opérations financières représentent un montant de six millions d'euros. Le Trésor public a déjà pu récupéré 1,7 million d'euros. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!