Canada - Elle est en grave danger mais prend un petit selfie
Publié

CanadaElle est en grave danger mais prend un petit selfie

Une jeune femme qui roulait à toute vitesse sur un lac gelé s’est retrouvée prise au piège sur le toit de sa voiture en train de couler. Pendant que les secours s’organisaient, elle a pris des photos.

Scène surréaliste, dimanche en banlieue d’Ottawa. Au milieu d’une rivière gelée, une jeune femme se tient debout sur le toit de sa voiture jaune en train de sombrer dans les eaux glaciales. «Elle va s’enfoncer», commente l’auteure d’une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, la voix très inquiète. Alors que son véhicule était en train de disparaître à vitesse grand V, la jeune femme ne semble, elle, pas particulièrement anxieuse. Bien au contraire, elle prend le temps de réaliser quelques selfies, alors que de bons samaritains sont en train de s’activer pour venir à son secours.

Quelques instants plus tard, la naufragée parvient à monter sur un petit canoë bleu relié à une corde et se fait hisser jusque sur la terre ferme. «Oh eh bien, j’imagine que je vais marcher», réagit-elle. La jeune femme ne va, toutefois, pas s’en sortir aussi facilement. Elle a en effet été mise en examen pour utilisation dangereuse d’un véhicule à moteur, selon le «National Post». Des images filmées peu avant le drame montrent l’automobiliste roulant à toute vitesse sur la rivière gelée. Cette pratique n’est pas interdite au Canada, mais de plus en plus de voix s’élèvent pour qu’une limitation de la vitesse soit instaurée.

La Canadienne était seule dans sa voiture au moment de l’accident et n’a pas voulu se laisser examiner par des ambulanciers arrivés sur les lieux. On ignore, pour l’heure, si elle conduisait volontairement à cette vitesse ou si elle a perdu le contrôle de son véhicule. «La couche de glace de cette partie de la rivière est fine par rapport aux autres secteurs. Les conditions à cette période de l’année peuvent être imprévisibles. La police d’Ottawa tient à rappeler aux résidents de ne pas s’aventurer sur la glace et de se souvenir qu’aucune glace n’est sure», ont indiqué les autorités dans un communiqué.

La malheureuse voiture, elle, se trouve toujours dans les profondeurs de la rivière Rideau.

(joc)

Ton opinion