Shooting «hot» à Dubaï: «Elle est partie en vacances, je ne sais pas ce qui s’est passé ensuite»
Publié

Shooting «hot» à Dubaï«Elle est partie en vacances, je ne sais pas ce qui s’est passé ensuite»

Une dizaine de jeunes femmes et un homme ont été arrêtés pour avoir participé à une séance photos osées sur un balcon dominant la Marina. La sanction pourrait être lourde.

La police de Dubaï a arrêté onze Ukrainiennes, un photographe russe et plusieurs autres jeunes femmes, samedi. Il est reproché à ces mannequins d’avoir participé à un shooting dans leur plus simple appareil, sur le balcon d’un immeuble dominant la Marina. Devenues virales ce week-end, ces images ont provoqué un véritable scandale dans la première ville des Émirats arabes unis. Dans ce pays, violer la loi sur la décence publique est passible d’une sanction allant jusqu’à six mois de prison et une amende d’environ 1300 francs. Il y va de même pour le partage de matériel à caractère pornographique.

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères a confirmé mardi que onze de ses ressortissantes avaient été interpellées. La police de Dubaï, elle, n’a pas révélé l’identité des personnes concernées. Selon le «Daily Mail», les proches du mannequin Yana Graboshchuk l’ont reconnue sur les images, notamment grâce à son tatouage. Sa famille savait qu’elle était à Dubaï, mais ne connaissait pas le but de ce voyage. «Elle est partie en vacances, et puis je ne sais pas ce qui s’est passé ensuite», explique Taras, son frère.

Selon le journal moscovite MK, l’homme d’affaires russe Alexeï Kontsov est derrière ce shooting. C’est lui qui a filmé la fameuse vidéo, depuis un appartement donnant sur le balcon où se trouvaient les jeunes femmes. Interrogé par la police, le trentenaire aurait déclaré que sa présence dans un logement ayant la vue sur le shooting n’était qu’une coïncidence. Il aurait ajouté avoir commis «l’erreur fatale» de publier sa vidéo sur les réseaux sociaux.

D’autres sources affirment toutefois que ce shooting faisait partie des préparatifs d’une fête organisée par un Émirati très influent. Une rumeur affirme par ailleurs que ces images étaient destinées à un site porno israélien.

(joc)

Ton opinion