Actualisé

GenèveElle exige une récompense pour rendre un ordi trouvé

Un jeune homme s'est vu réclamer de l'argent pour se faire restituer un ordinateur perdu. Une démarche illégale.

par
Maria Pineiro
Craignant d'être exposée à une plainte, la femme qui détenait l'ordinateur l'a remis aux objets trouvés.

Craignant d'être exposée à une plainte, la femme qui détenait l'ordinateur l'a remis aux objets trouvés.

iStock

Alors qu'il pensait récupérer un ordinateur, Bruno* a vite déchanté. Lors de leur rencontre début mars, la dame qui avait retrouvé l'appareil lui a fait savoir qu'elle «apprécierait un geste». Le jeune homme, échaudé par un échange de sms explicite, a enregistré la discussion. Son interlocutrice ne demande pas un montant précis, elle laisse juge Bruno de la somme appropriée. Mais elle se montre très claire: il n'y aura pas d'ordinateur s'il n'y a pas de récompense.

Choqué, Bruno prend contact avec la police via Messenger afin de savoir si cela est bien légal. L'officier lui conseille de contacter un agent qui l'aidera à organiser un «faux rendez-vous». Un sms menaçant de porter plainte suffira finalement à faire atterrir l'ordinateur aux Objets trouvés, où le jeune homme est allé le récupérer contre le versement d'un simple émolument d'une vingtaine de francs.

Plainte?

Malgré l'issue heureuse, les forces de l'ordre ont indiqué à Bruno son droit à porter plainte: «Il est illégal de demander de l'argent en contrepartie d'un objet récupéré. Cela peut être assimilé à de l'extorsion», a précisé Silvain Guillaume-Gentil, porte-parole de la police cantonale.

Le comportement à adopter lorsqu'on trouve un objet perdu est explicité par le Code civil suisse aux articles 720 et suivants et dans le Règlement cantonal sur les objets trouvés. Le premier devoir de celui qui découvre une chose perdue est de chercher le propriétaire et de lui rendre son bien. Mais, si la valeur de la trouvaille dépasse les 10 francs, la police doit être prévenue. Cela s'applique si les faits surviennent dans la rue. En cas de trouvaille dans les locaux et installations affectés à un service public, il faut déposer l'objet aux guichets. Charge à l'institution de le rendre ou de le déposer aux objets trouvés.

Le Règlement cantonal stipule que le Service des objets trouvés perçoit 10% de la valeur estimée de la trouvaille afin de récompenser celui qui l'a ramenée, pour autant qu'il puisse être identifié.

Une fois la mésaventure passée, Bruno ne savait pas s'il allait déposer une plainte ou en rester là. Il tenait tout de même à raconter son histoire afin que cela ne se reproduise plus.

*Prénom d'emprunt

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!