05.10.2020 à 13:34

Rihanna accusée de blasphème«Elle fait twerker des meufs sur un hadith là??»

La chanteuse, qui est aussi à la tête d’une marque de lingerie, est très critiquée pour avoir utilisé une chanson reprenant un texte religieux musulman.

Rihanna a quelque peu délaissé la musique ces derniers temps pour se concentrer sur sa marque de lingerie Savage x Fenty. La chanteuse barbadienne a organisé le défilé de sa nouvelle collection de sous-vêtements diffusé en exclusivité sur la plate-forme Amazon Prime Video, vendredi dernier. Les tops Bella Hadid, Cara Delevingne mais aussi Lizzo (icône du mouvement «body positive») et Demi Moore (57 ans) ont participé au show.

Mais une séquence du défilé, qui intervient pendant la semaine de la Fashion Week à Paris, a déclenché une polémique sur les réseaux sociaux. En cause: l’utilisation par l’artiste d’un remix d’un hadith (texte religieux musulman reprenant les paroles du prophète) pendant le spectacle de femmes défilant en lingerie, relève Vanity Fair. «Doom», la chanson critiquée a été produite par la Londonienne Coucou Chloé, il y a deux ans. Derrière un son électro, la musique reprend des parties d’un hadith évoquant le jour du jugement dernier et la fin du monde.

Cette utilisation a été jugée «irrespectueuse» par de nombreux internautes qui accusent Rihanna de détourner l’Islam pour sa marque de lingerie. L’artiste n'a pas réagi à la polémique.

Le Nouvel Obs rappelle que Rihanna avait déjà défrayé la chronique en 2013. Elle avait dû quitter une mosquée d’Abou Dhabi après un shooting photo en hijab en 2013.

(20 minutes)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!