France – Elle jette son bébé par la fenêtre avant de se défenestrer
Publié

FranceElle jette son bébé par la fenêtre avant de se défenestrer

Une femme de 39 ans et son nourrisson ont été découverts lundi soir gisant au pied d’un immeuble de Nancy. Selon la justice, la maman a voulu tuer son enfant avant de se jeter du 3e étage.

Un drame s’est produit lundi soir au centre de Nancy, où une mère et son bébé ont été retrouvés gisant au pied de leur immeuble. Selon les autorités, la femme aurait jeté son enfant du 3e étage avant de se défenestrer. 

Un drame s’est produit lundi soir au centre de Nancy, où une mère et son bébé ont été retrouvés gisant au pied de leur immeuble. Selon les autorités, la femme aurait jeté son enfant du 3e étage avant de se défenestrer.

Photo d’illustration/AFP

Une femme de 39 ans est suspectée d’avoir jeté son bébé de huit mois depuis son appartement situé au troisième étage d’un immeuble de Nancy, avant de se défenestrer, a-t-on appris mardi auprès du Parquet.

Les faits se sont déroulés dans la soirée de lundi. Les secours ont été appelés «sur les lieux d’une double chute du troisième étage d’un immeuble situé au centre de Nancy», a annoncé Stéphane Javet, le procureur de la République adjoint, confirmant une information du quotidien «L’Est Républicain».

Sur place, les secouristes ont découvert «une femme, âgée de 39 ans, et son bébé âgé de huit mois gisant au sol, blessés». Dans leur appartement, une chaise a été retrouvée «appuyée contre la balustrade du balcon», a complété le magistrat.

Atteinte de troubles psychiatriques

Les deux blessés ont été transportés à l’hôpital. La mère est dans un état critique et le pronostic vital du bébé est engagé.

La mère présentait des «troubles psychologiques voire psychiatriques» et aurait effectué plusieurs séjours au Centre psychothérapique de Nancy, selon les premiers éléments de l’enquête, qui «restent à confirmer» précise le parquet.

Le père de l’enfant n’était pas présent au moment des faits.

L’enquête, ouverte pour tentative d’homicide sur mineur de 15 ans, a été confiée à la sûreté départementale.

(AFP)

Ton opinion