Zurich: Elle loue une Lamborghini et s'évapore dans la nature
Actualisé

ZurichElle loue une Lamborghini et s'évapore dans la nature

Un loueur zurichois de voitures de luxe s'est fait subtiliser une de ses autos, vendredi dernier. Selon le GPS, elle se trouverait actuellement à Londres. La police a ouvert une enquête.

par
vro/ofu
1 / 9
Une femme a loué cette Lamborghini Huracan Spyder, vendredi passé (14 juillet 2017) à Zurich.

Une femme a loué cette Lamborghini Huracan Spyder, vendredi passé (14 juillet 2017) à Zurich.

Facebook
Elle a laissé cette carte d'identité au gérant du bureau de location ainsi que 2500 francs en guise de dépôt. Mais le document est sans doute falsifié, notamment parce qu'on y voit la photo d'une femme avec la mention «sexe masculin».

Elle a laissé cette carte d'identité au gérant du bureau de location ainsi que 2500 francs en guise de dépôt. Mais le document est sans doute falsifié, notamment parce qu'on y voit la photo d'une femme avec la mention «sexe masculin».

Facebook
Au lieu de ramener la voiture comme prévu après un séjour à Strasbourg (F), la dame est partie en direction de Londres.

Au lieu de ramener la voiture comme prévu après un séjour à Strasbourg (F), la dame est partie en direction de Londres.

Facebook

Le gérant de Scheiwiller Automotive à Schlieren (ZH) ne s'est douté de rien lorsqu'une femme «à l'allure soignée» a pénétré dans son bureau de location de voitures de luxe, vendredi dernier. «Elle m'a dit qu'elle devait se rendre à un meeting à Strasbourg (F). On avait convenu qu'elle s'y rende en Lamborghini Huracan Spyder et qu'elle me rapporte la voiture à Zurich», raconte-t-il mardi à «20 Minuten».

Mais elle n'est jamais revenue au point de rendez-vous. «Elle a roulé en direction de Londres», déplore le gérant qui précise que l'inconnue a été trahie par le GPS, installé dans le bolide. Les données montrent que la femme s'est d'abord rendue à Calais, où elle a embarqué avec l'auto sur un ferry en direction de la Grande-Bretagne. «La voiture a été déjà aperçue à plusieurs endroits à Londres», explique le patron.

Bolide estimé à 300'000 francs

Avant de disparaître au volant du véhicule, la femme avait laissé son passeport ainsi qu'un dépôt de 2500 francs au bureau de location. Or, les papiers d'identité semblent faux et les 2500 francs ne sont qu'une infime partie de la valeur totale de la voiture, estimée à près de 300'000 francs.

Toutes les tentatives pour joindre la dame sont restées vaines jusqu'à présent: «Elle ne répond plus.» Raison pour laquelle le gérant a décidé de porter plainte auprès de la police. Contactée, les forces de l'ordre zurichoises confirment le dépot d'une plainte dimanche. Une enquête a été ouverte.

En attendant que les investigations de la police avancent, le gérant compte sur l'aide des internautes pour récupérer sa Lamborghini. Il offre 5000 francs à la personne qui lui permettrait de retrouver l'auto.

Ton opinion