Elle lui demande sur Internet de la tuer

Actualisé

Elle lui demande sur Internet de la tuer

La police japonaise a arrêté mercredi un homme qui dirigeait un site Internet proposant une aide au suicide pour le meurtre d'une femme qui l'avait payé pour mettre fin à ses jours.

Kazunari Saito, un électricien de 33 ans, a été interpellé pour avoir donné à Sayaka Nishizawa, 21 ans, des somnifères avant de l'étouffer en avril, selon un responsable de la police de Kanagawa (sud de Tokyo) tenu à l'anonymat.

Sayaka Nishizawa a contacté Kazunari Saito par le biais de son site Internet et l'a payé 200.000 yen (1.200 euros) pour la tuer, selon ce responsable.

Le père de la victime a découvert le corps de sa fille le 16 avril dans son appartement de Kanagawa. La police enquêtait après avoir trouvé un mot suggérant que la jeune femme s'était suicidée, mais son téléphone et ses clés étaient introuvables, selon l'agence Kyodo.

Kazunari Saito a expliqué à la police que la victime lui avait demandé de «mener à bien» le processus, selon Kyodo.

Kazunari Saito a lancé son site en juin 2006 pour donner des informations aux candidats au suicide, selon l'agence nippone. La police ne pouvait pas confirmer dans l'immédiat si le site était toujours ouvert.

D'après le quotidien «Yomiuri», la jeune femme avait écrit début avril à son bourreau: «je veux mourir, comment puis-je mourir?». Kazunari Saito a alors répondu: «je vais vous donner beaucoup de somnifères. Je vais vous aider».

Le taux de suicide au Japon est parmi les plus élevés des pays industrialisés. Pour la neuvième année consécutive, plus de 30.000 personnes s'y sont donné la mort en 2006. (ap)

Ton opinion