Elle n'a pas réalisé qu'il était mort depuis des jours

Actualisé

Elle n'a pas réalisé qu'il était mort depuis des jours

Une femme a vécu une semaine avec le cadavre de son ami, sans se rendre compte de son état.

L'histoire débute dimanche soir, lorsqu'une jeune femme, souffrant d'alcoolisme et de troubles psychotiques, remarque que son ami, Francis, «ne va pas bien». Elle court chercher son voisin Pascal pour qu'il aille voir son compagnon. Et là, c'est la stupeur. Le voisin comprend que Francis est décédé il y a déjà une poignée de jours.

La jeune femme, Angela, aura vécu aux côtés de son compagnon, décédé de mort naturelle, durant une semaine sans s'en rendre compte, ont rapporté hier les médias belges.

«J'ai vu quelques mouches autour de Francis, qui avait plein de sang sur et à côté de lui. J'ai voulu sentir son pouls, il était tout froid», a témoigné le voisin. Selon les experts, la cause de la mort est tout à fait naturelle.

La jeune femme, qui a déjà passé plusieurs séjours en hôpital psychiatrique, se rendait pourtant bien compte que son compagnon allait mal. Cependant elle n'a jamais envisagé une seule seconde qu'il puisse être mort. Elle a d'ailleurs dit au voisin qu'il fallait l'emmener à l'hôpital. Lorsqu'on lui a démontré que Francis ne respirait plus depuis des jours, elle n'a pas pris pleine conscience de l'état de son compagnon. Elle a même refusé que les pompes funèbres l'emmènent, car elle pensait qu'une transfusion sanguine suffirait. Elle a été placée dans un centre psychiatrique de Liège.

cat

Ton opinion