Vaud: «Elle ne se souvient de rien et ne nous reconnaît pas»
Actualisé

Vaud«Elle ne se souvient de rien et ne nous reconnaît pas»

Le père de la jeune fille au pair disparue puis retrouvée aux Monts-de-Corsier a affirmé dans les médias espagnols qu'elle souffre d'amnésie totale.

par
Mirko Martino/CHU
La fille au pair avait disparu samedi 26 août et a été retrouvée trois jours plus tard.

La fille au pair avait disparu samedi 26 août et a été retrouvée trois jours plus tard.

Apparemment, L. C. se rappelle seulement qu'elle se promenait dans les bois. Pour le reste, c'est le néant. La fille au pair espagnole de 23 ans disparue samedi aux Monts-de-Corsier et retrouvée mardi à 700 m de sa voiture accidentée souffrirait d'une amnésie totale. C'est son père qui l'a confié au quotidien «Información», après avoir rendu deux visites à la jeune femme mercredi. «Elle ne nous reconnaît pas. Elle ne se souvient de rien. Elle ne se souvient même pas de son prénom», a-t-il indiqué au journal «El Comercio». Selon lui, les médecins ne savent pas combien de temps cette situation pourrait durer.

Sans se prononcer directement sur le cas de L. C., Jean-François Demonet, directeur du Centre Leenaards de la mémoire au CHUV, indique qu'une amnésie peut avoir des causes diverses. «Un traumatisme crânien peut provoquer une sorte de trou dans le fil d'actualités de la mémoire, image le neurologue. C'est un effet direct du choc sur le cerveau. Mais ces lacunes ponctuelles peuvent aussi avoir d'autres causes organiques.»

Lorsque le cerveau semble avoir effacé toutes les données en mémoire, les causes peuvent être autres. «Les cas d'amnésies rétrogrades fonctionnelles, qui ont inspiré des romans et des films, s'apparentent à des états dissociatifs, détaille Jean-François Demonet. Les souvenirs ne sont pas véritablement effacés mais le cerveau se protège de manière sélective pour ne pas revivre des éléments traumatiques. Ces amnésies n'ont souvent pas une base organique mais naissent d'un blocage psychique. En général, les choses se rétablissement, mais elles demandent un long travail.»

La police remerciée

La disparition de la jeune espagnole a été très médiatisée dans son pays d'origine. Dès qu'elle a été retrouvée, Juan Ignacio Zoido, ministre de l'Intérieur, s'est exprimé sur Twitter. «Merci beaucoup à la police suisse d'avoir retrouvé L. C. Sa famille est désormais tranquille. Maintenant, elle doit se reposer.», a-t-il écrit.

Le Ministère public discret

Une enquête pour enlèvement et séquestration est-elle ouverte? Une ou plusieurs personnes sont-elles prévenues? Le Ministère public ne répond pas à ces questions. Quant aux coûts des moyens considérables engagés pour retrouver L. C., ils seront mis à la charge d'éventuels auteurs. Selon sa cousine, citée par divers médias espagnols, la jeune femme serait sortie du véhicule accidenté par le coffre en y laissant son sac à main et son téléphone portable. «On nous dit juste d'être patients, que les investigations sont secrètes et qu'on ne peut pas nous donner de renseignement tant qu'elles ne sont pas terminées», a précisé le père de L. C. à «Información».

Ton opinion