Elle noie son fils dans le bain puis tente de se tuer
Actualisé

Elle noie son fils dans le bain puis tente de se tuer

Romanel-sur-Lausanne.
Une Suissesse a tué son fils de 6 ans. Elle a ensuite voulu se suicider avec des médicaments.

Dévoilé hier seulement par la police cantonale, le drame remonte à mercredi dernier. Dans un appartement du chemin du Brit, à Romanel-sur-Lausanne, une mère de 36 ans a noyé son petit garçon de 6 ans dans la baignoire, puis a tenté en vain de mettre fin à ses jours en absorbant une forte dose de médicaments. Ce n'est que le lendemain, aux alentours de 18 h 30, que la police est intervenue, avertie par les services sociaux de l'école, inquiets de ne pas voir l'enfant. Sur place, les agents ont découvert le corps du garçonnet, installé dans son lit. La mère était quant à elle «dans un état second et psychologiquement très perturbée», a indiqué la police cantonale. Au vu de sa condition mentale, elle a été hospitalisée au CHUV, puis placée sous mandat d'arrêt et incarcérée préventivement. Si la police ne précise pas les causes du drame, en raison de l'enquête en cours, il semblerait toutefois que la jeune femme était séparée de son mari depuis peu. Arrivé à Romanel dans le courant de l'été, le couple avait inscrit son enfant en 2e enfantine. «La rupture a un peu troublé le petit garçon. Il était suivi par les services sociaux de l'école, relève Daniel Crot, municipal responsable de la petite enfance. Ce qui est arrivé est terrible.» Dans le quartier, des voisins pressés expliquent qu'ils connaissaient mal «cette dame qui venait d'arriver et que l'on voyait assez peu». Au sein de l'établissement où le garçon était scolarisé, «un numéro de téléphone a été diffusé par lettre aux parents des autres élèves, au cas où leur enfant aurait besoin d'un soutien psychologique lié à ce drame qui nous a affecté», déclare le directeur André Nikles.

(Julian Pidoux)

Ton opinion