Actualisé

États-UnisElle parvient à embarquer sans billet ni passeport

Une femme qui n'avait ni carte d'embarquement, ni pièce d'identité sur elle, a tout de même réussi à monter dans un avion reliant Orlando à Atlanta, samedi.

par
joc

Les autorités de Floride cherchent à comprendre comment une femme est parvenue à monter dans un avion Delta Airlines reliant Orlando à Atlanta sans passeport ni carte d'embarquement. Dans un communiqué, la police explique avoir été avertie de la présence d'une personne suspecte à l'aéroport, samedi matin. Quand les forces de l'ordre son arrivées sur place, la passagère en question avait déjà été escortée hors de l'avion.

Une voyageuse raconte qu'au moment où elle est entrée dans la cabine, une femme était assise sur le siège qui lui avait été attribué. «Elle m'a simplement dit, très directement, qu'elle ne bougerait pas», raconte ce témoin à WSB-TV. Au moment où l'équipage a demandé à la passagère de présenter son billet et une pièce d'identité, celle-ci a rétorqué qu'elle n'avait rien sur elle et qu'elle avait jeté sa carte d'embarquement. «Hé bien, où l'avez-vous jetée? Parce que nous avons vérifié dans les poubelles, et elles sont vides», lui a répondu une hôtesse. Après 45 minutes de dialogue de sourd, l'intruse a finalement été débarquée.

«J'aimerais savoir quelles étaient ses intentions»

Une fois entre les mains de la police, la voyageuse a été conduite vers une navette l'emmenant hors du périmètre de l'aéroport, écrit CNN. Elle n'a pas été arrêtée. Pendant ce temps, dans l'avion, des agents accompagnés de chiens ont fait irruption dans la cabine et «ont tout retourné», raconte ce même témoin. «C'est vraiment effrayant, quand j'y repense. J'aimerais savoir quelles étaient les intentions de cette passagère, parce que cela n'aurait jamais dû se produire», déplore-t-elle.

Selon la Transportation Security Administration (TSA), l'intruse avait été contrôlée avant de monter dans l'avion. L'agence dit collaborer avec les forces de l'ordre et le FBI sur cet étrange incident. De son côté, Delta Airlines a présenté ses excuses aux autres passagers pour le retard causé par cette histoire. Dans un communiqué, la compagnie assure que tous les voyageurs ont à nouveau été contrôlés à bord, par mesure de précaution. En plus de sa collaboration avec les autorités, le transporteur dit mener sa propre enquête de son côté. «La sûreté et la sécurité sont notre priorité principale», a fait savoir Delta Airlines.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!