Etats-Unis: Elle pensait laisser le petit d'une amie chez son père...
Actualisé

Etats-UnisElle pensait laisser le petit d'une amie chez son père...

Une femme croyant ramener le fils d'une amie hospitalisée chez son paternel l'a lâchement laissé devant la porte d'un inconnu. Elle fait actuellement face à des accusations d'abandon d'enfants.

par
mst

(Source: MCTXSheriff/Facebook)

Une histoire rocambolesque secoue la région de Houston depuis le milieu de la semaine. Mercredi soir, une caméra de surveillance a capturé une scène des plus troublantes, devant une maison de Spring, au Texas. Sur les images, on voit une femme porter un enfant comme une vulgaire marchandise devant une maison, appuyer frénétiquement sur la sonnette avant de déguerpir, livrant le garçon à son sort.

Alertés par le propriétaire du logement qui est tombé sur le petit en ouvrant sa porte, les agents ont immédiatement entrepris des recherches dans le quartier, tout en questionnant les habitants pour savoir s'ils pouvaient identifier la femme ou l'enfant, rapporte la presse américaine.

Une fâcheuse méprise

La police du comté de Montgomery a également publié la séquence sur Facebook, espérant que quelqu'un pourrait lui permettre d'éclaircir le mystère. Et le post des forces de l'ordre leur a rapidement permis d'y voir un peu plus clair. La mère, hospitalisée, a confié son garçon de deux ans à une amie afin qu'elle le ramène chez son père, a fait savoir le bureau du shérif sur le réseau social. La femme se serait donc simplement trompée en laissant le petit à la mauvaise adresse.

Accusée d'abandon d'enfants

«Au cours de leur enquête, les détectives ont appris que le père avait reçu un message de la mère, indiquant qu'une amie allait déposer l'enfant au début de l'après-midi, a précisé jeudi le lieutenant Scott Spencer lors d'une conférence de presse. Ne voyant pas son garçon arriver, le père a supposé que la mère avait changé ses plans.»

Le bambin est dorénavant sous la garde des services de protection de l'enfance. Ils auront la lourde tâche de déterminer s'il faut ou non le renvoyer dans sa famille. Concernant l'amie de la mère, elle fait face à une accusation d'abandon d'enfants, après «avoir quitté les lieux sans vérifier que quelqu'un soit là ou à qui elle remettait l'enfant», écrit le bureau du shérif.

Ton opinion