Inde - Elle pleure des larmes de sang durant ses règles
Publié

IndeElle pleure des larmes de sang durant ses règles

Une Indienne de 25 ans a été victime d’un phénomène extrêmement rare: en période de menstruation, elle a pleuré du sang. Explication médicale.

 Trois mois après le début de son traitement, les larmes sanglantes de la jeune femme avaient disparu.

Trois mois après le début de son traitement, les larmes sanglantes de la jeune femme avaient disparu.

«BMJ»/ Soumitra Ghosh

Après avoir pleuré du sang à plusieurs reprises – ainsi qu’un saignement de nez la première fois – alors qu’elle avait ses règles, une Indienne de 25 ans s’est rendue dans une clinique à Chandigarh, dans le nord du pays, afin d’effectuer quelques tests. Les médecins ont alors découvert la cause de ce phénomène très rare. Elle souffre d’hémolacie. Ses larmes sanglantes provenaient d’une forme très inhabituelle de ce qu’on appelle les menstruations persistantes.

Dans ce cas, les saignements se produisent également en dehors de l’utérus. Cela peut affecter le nez, les oreilles, les poumons, les intestins, voire la peau ou les yeux. Les résultats de cette étude ont d’ailleurs été publiés dans la revue médicale «BMJ».

Pilules contraceptives comme remède

Selon les scientifiques, les variations hormonales «pendant les différentes phases du cycle menstruel, de la grossesse ou de l’allaitement» influencent également certains tissus oculaires, explique le Dr Soumitra Ghosh à «Mirror». La courbure et l’épaisseur de la cornée change durant ces périodes. Ce qui peut provoquer un saignement de l’œil.


Les médecins ont prescrit des pilules contraceptives à la jeune femme. Trois mois après le début de son traitement, ses larmes sanglantes avaient disparu. Le Dr Ghosh et son équipe souhaitent maintenant mener des recherches pour approfondir leurs connaissances sur ce point et pouvoir mettre au point un remède des plus efficaces.

(red/pac)

Ton opinion